De la crise financière vers l'hyper-inflation

La crise qui secoue l'Occident et le monde est due à l'effondrement de la plus gigantesque pyramide d'endettement et de crédit factice de l'Histoire. Particuliers et entreprises, banques de dépôts et d'affaires, États et banques centrales: tous y ont contribué.

Mais cette crise eut été impossible sans la création ex nihilo de monnaies de papier fiduciaires étatiques, basées sur le néant depuis la cessation de convertibilité du dollar US en or en 1971, puis sans la généralisation du mécanisme des « réserves fractionnaires » et des taux de change flottants de 1973 à 1976. Comment s'en sortir? En basant à nouveau le Système monétaire international sur l´étalon-or, et en pratiquant un libéralisme authentique, contraire au mélange de dirigisme étatique et d'oligarchisme de marché qui a généré l'actuelle anarchie.

Ni les plans de « relance »- qui ont toujours échoué - ni la nationalisation
des banques et du crédit n'enrayeront la récession. Les dirigeants politiques ne renonceront pas à manipuler les monnaies et le crédit ni à intevenir massivement dans l'économie. Conséquence prochaine: l'Occident sera submergé par une hyper-inflation que ses banques centrales préparent en abaissant leurs taux d'intérêt à court terme à zéro, et en imprimant une masse de monnaie sans précédent.

Dans ses précédents ouvrages, l'auteur avait prophétisé la crise des
subprime, la faillite des banques et le krach boursier. Il nous offre ici
sa stratégie pour protéger notre capital et, rnieux encore, sortir gagnant du grand désordre qui risque de prendre une ampleur inimaginable.

Economiste, essayiste, consultant financier et gérant de fortune, Pierre
Leconte préside le « Forum monétaire de Genève pour la paix et le développement ». Il a été membre des bourses des marchés à terme de
Londres et de New York. Il a aussi conseillé plusieurs institutions publiques, dont une banque centrale sud-américaine, et travaille actuellement à la création de produits financiers peu risqués, adaptés aux besoins de placement d'investisseurs institutionnels comme privés et de gestion des réserves de change de pays émergents.
Pierre Leconte a publié en 2007:
« La grande crise monétaire du XXIe
siècle a déjà commencé ! »

 

 

 

Les faux-monnayeurs

On ne peut pas comprendre la débâcle actuelle des marchés du crédit, en
particulier de la dette titrisée (dans le sillage des pertes affectant les prêts
immobiliers américains dits subprime) que l'ensemble des banques privées
internationales se sont repassée - avec 1es conséquences financières désastreuses que l'on appréhende à peine -, sans retracer la dérive du Système monétaire international, depuis l'abandon progressif de l'étalon-or, jusqu'`a sa propre destruction aujourd'hui. C'est à cette analyse passionnante que Pierre Leconte se livre dans cet ouvrage facile à lire et amplement documenté.

Les « politiques monétaires » irrationnelles conduites par les banques centrales
qui agissent comme des faux-monnayeurs, sont la source de la grande crise
monétaire du XXIe siècle qui a déjà commencé! C'est leur incapacité structurelle à organiser les conditions-cadres d'une mondialisation libérale, puis à la réguler, qui explique la plupart des dérives du système financier. C'est la raison pour laquelle il faut en tirer toutes les conséquences, c'est à dire purement et simplement supprimer ces mammouths dont les pratiques laxistes et collectivistes ont échoué!

Les remèdes existent, en effet, pour mettre un terme au chaos monétaire et
financier actuel: rétablissement des taux de changes fixes autour de l'étalon-or
pour les monnaies étatiques actuelles, et mise en œuvre parallèle de la liberté
de création monétaire permettant d'introduire une saine concurrence entre
toutes les monnaies (publiques et privées), de nature à offrir à leurs utilisateurs
- que nous sommes tous - la possibilitè de sélectionner la meilleure possible.
C'est par l'application des principes du libéralisme authentique que l`on sortira
de la crise. Encore faut-i1 ne pas le caricaturer, mais comprendre en quoi
il consiste et diffère du « capitalisme fou » - une explication salutaire que l`on
trouvera aussi dans ce livre.

Si les États ne procèdent pas à la rèforme urgente du Système monétaire
international après son effondrement aux conséquences financières, économiques, sociales et politiques incalculables, ce sont les acteurs des marchés qui la décideront. Ils imposent déjà l'or et les autres métaux précieux comme la seule valeur réelle de réserve en face du dollar qui s'effondre, et de l'euro surévalué qui suivra, à terme, le même chemin. Il faut sortir de l'impasse actuelle pour éviter qu'une deuxième crise de 1929 nous ruine presque tous!

Économiste, fondateur d`une société financière en Suisse, Pierre Leconte a été membre des bourses des marchés à terme de londres et de New York, puis conseiller d`une banque de développement et d`une banque centrale sud-américaines. Il est le fondateur et l`animateur du "Forum monétaire de Genève pour la paix et le développement"

 

 

 

La grande crise monétaire du XXIe siècle a déjà commencé !

L`abandon progressif de l`etalon-or et des taux de change fixes
depuis le début du XXe siècle a provoqué un vertigineux
tourbillon: perte constante du pouvoir d'achat de toutes les devises; pyramide de crédits gagés sur le néant; déséquilibres
monétaires, économiques et sociaux majeurs á l'intérieur des Etats
et entre pays; « capitalisme fou »; mondialisation monopolistique
et les guerres les plus meurtrières de l'Histoire!

La crise des crédits gagés sur les emprunts immobiliers américains
d'août / septembre 2007 ne fait que commencer. Elle sera suivie
de l'effondrement du dollar, puis de toutes les monnaies de papier,
les unes après les autres. Si la réforme complète du Système
monétaire international n'est pas entreprise au plus vite, la Chine
deviendra le « maître du monde » avec la complicité résignée
des Etats-Unis, l'euro implosera et I'Europe perdra sa puissance
économique et politique.

Pierre Leconte, en praticien et en théoricien des questions
monétaires, nous prévient que nous sommes déjà entrés dans
la Grande Crise monétaire du XXIe siècle, dont les effets seront pires
que ceux de la Crise de 1929. ll nous donne quelques conseils pour
protéger notre patrimoine et éviter qu`il ne parte en fumée.

Economiste, fondateur d'une société financière en Suisse,
Pierre Leconte a été membre des bourses des marchés à terme
de Londres et de New York, puis conseiller d'une banque
de développement et d'une banque centrale sud-américaines.
ll est le fondateur et l'animateur du « Forum monétaire de Genève
pour la paix et le développement ».