Liens intéressants

(cliquez sur le texte en face des flèches pour y accéder)

Notre activité de Gérant de Fortune

Programme de Gestion (PMIP)

Certains livres de Pierre Leconte

(cliquez sur image)
Trois Livres

Métaux précieux

Traduire

  • 31Oct

     

    Nous rappelons que nous ne faisons plus de commentaires réguliers mais un ou deux seulement par mois sur le présent site, étant donné que c’est sur notre nouveau site payant, auquel tout un chacun peut s’abonner (au prix de 250 – deux cent cinquante- CHF par an seulement),

     

    forum-monetaire.info/

     

    que nous effectuons nos commentaires réguliers (presque quotidiens) et publions informations et graphiques puisés aux meilleures sources.

    ———————————————————————————————————————————————————————————————————

    ———————————————————————————————————————————————————————————————————

    VOICI LE DERNIER COMMENTAIRE PARU SUR NOTRE SITE PAYANT, AUQUEL NOUS RECOMMANDONS DE S’ABONNER

    ———————————————————————————————————————————————————————————————————

    Est-ce le début de la fin du marché haussier des actions ?

    C’est l’avis d’USB mais qui, comme à son habitude, fait des prévisions mi-chèvre mi-choux pour ne pas effrayer les investisseurs:

    http://uk.businessinsider.com/ubs-stocks-bull-market-signs-of-the-top-2015-10

    Quels sont les arguments des haussiers?

    http://www.newsmax.com/Finance/StreetTalk/stock-market-investors-rally-forbes/2015/10/29/id/699611/

    http://www.marketwatch.com/story/why-the-stock-market-rally-has-room-to-run-2015-10-30

    http://www.bloomberg.com/news/articles/2015-10-29/this-chart-shows-the-market-isn-t-worried-about-the-fed-making-a-policy-mistake

    Quels sont les arguments des baissiers?

    http://www.zerohedge.com/news/2015-10-30/sp-500-most-overbought-11-months

    http://www.marketwatch.com/story/here-comes-your-biggest-melt-up-for-stocks-since-1998-2015-10-30?link=MW_home_latest_news

    http://www.bloomberg.com/news/articles/2015-10-30/these-are-the-charts-that-scare-wall-street

    http://www.zerohedge.com/news/2015-10-30/if-you-own-apple-stock-what-you-are-betting

    http://www.bloomberg.com/news/videos/2015-10-30/why-the-rally-in-asian-stocks-may-not-last

    http://www.bloomberg.com/news/articles/2015-10-29/more-pain-slow-gain-as-europe-s-new-bank-ceos-expect-grim-years

    Pourquoi les actions sont-elles remontées en octobre 2015?

    http://www.zerohedge.com/news/2015-10-27/why-did-market-surge-october-here-us-treasurys-explanation

    Pourquoi leur hausse semble-t-elle s’être arrêtée?

    Les marchés d’actions européens, émergents, chinois rechutent ou ne se reprennent pas et les matières premières continuent de baisser, pendant que la sur-évaluation des indices boursiers US est à nouveau exagérée

    http://www.bloomberg.com/news/videos/2015-10-30/why-the-u-s-stock-market-rally-has-stalled

    http://www.bloomberg.com/news/articles/2015-10-28/dollar-stronger-with-december-hike-in-play-oil-extends-rebound

    http://www.zerohedge.com/news/2015-10-29/ghost-cities-finally-died-chinas-steel-industry-outlook-worst-ever-amid-unprecedente

    http://www.bloomberg.com/news/articles/2015-10-29/china-s-stock-index-futures-rise-after-biggest-loss-in-a-week

    http://blogs.barrons.com/emergingmarketsdaily/2015/10/30/emerging-markets-week-in-review-4-decline-on-election-debt-fed-angst/?mod=BOL_hp_blog_em

    FTSE reste très baissier (même image sur le DAX):

    ftse

    SPX-five-day

    L’indice Wilshire 5000, celui comprenant le plus grand nombre d’actions US, donc d’une certaine façon le plus représentatif, semble avoir de la peine à franchir sa résistance située sur sa moyenne mobile à 200 jours:

    wil

    Double top sur le Nasdaq 100:

    nsd

    Mais les banques centrales manipulent encore et toujours. Exemple: la Banque du Japon annonce qu’elle ne va pas augmenter son QE, le Nikkei baisse mais aussitôt la même Banque du Japon achète le dollar US/yen et le Nikkei qui remontent…

    http://www.marketwatch.com/story/bank-of-japan-leaves-monetary-stimulus-program-unchanged-2015-10-30

    http://www.zerohedge.com/news/2015-10-29/bank-japan-disappoints-world-leaves-monetary-policy-unchanged

    Il n’y a donc plus de « marché » des actions, il y a une énorme bulle artificiellement soutenue par les banques centrales complètement déconnectée de l’économie réelle…

    Affaiblissement de l’économie US:

    wmc151026a

    En fait, pour continuer de parvenir à empêcher la chute des actions, les banques centrales (la Fed surtout) ont besoin de convaincre le marché obligataire (beaucoup plus difficile à manipuler que celui des actions) de basculer en faveur des actions via une hausse des taux à moyen et long termes qui ferait chuter lesdites obligations. Possible mais très risqué en période de « déflation par la dette » parce qu’une forte hausse des taux à moyen et long termes provoquerait aussi une hausse puissante du dollar US tout en renchérissant le coût de l’endettement global, deux phénomènes négatifs pour la plupart des acteurs économiques et des Etats…  

    Important:

    http://www.bloomberg.com/news/articles/2015-10-29/fed-officials-still-need-to-win-over-key-voter-the-bond-market

    http://blogs.barrons.com/focusonfunds/2015/10/29/goldman-sachs-dollar-could-hit-parity-verus-euro-in-2015/?mod=BOL_hp_blog_fof

    Objectif final euro/dollar US : 0,8215 ?

    euro-channle

    En attendant, le seul moyen (selon nous) de faire des profits c’est via la chute des métaux précieux et des actions des sociétés minières la plupart d’entre-elles en faillite virtuelle (objectifs minimums leurs plus bas récents, puis reprise limitée et enfin cassure finale vers des niveaux très bas)… Et nous avons fortement acheté les ETF shorts gold, silver, short HUI (DUST), etc…sur lesquels nos gains sont déjà substantiels.

    Nous gardons, en outre, deux positions shorts sur les actions US et européennes (à hauteur de 10% des portefeuilles), nous n’avons plus d’obligations d’Etat et sommes investis à 95% en dollar US.

    http://www.reuters.com/article/2015/10/30/global-precious-idUSL8N12U42220151030

    gold pierre

    silver pierre

    hui pierre

    Rambus pense que la puissante hausse du dollar US qui devrait s’accélérer fera finalement chuter l’or vers les 700 USD l’once comme objectif final…

    us-combo pierre pierre

    Contrairement à ce que disent les haussiers sur l’or, dans le dernier krach boursier des actions il a fortement baissé… Et était revenu sur son support majeur vers 700 USD l’once…

    goldin2008

    Objectif final argent-métal: 8,50 USD l’once

    silver-weekkly-nl-15.85

    ————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————–

    Avertissement: Les informations, analyses, commentaires et prévisions contenus dans ce site internet n’engagent pas la responsabilité de leurs auteurs, ni celle des entreprises, banques et institutions pour lesquelles ils travaillent directement et/ou avec lesquelles ils collaborent indirectement (ou bien l’ont fait par le passé), n’ont aucun caractère de certitude, sont prodigués à titre gratuit et ne constituent pas de sollicitations pour placer des fonds. Pas plus que la justesse de certaines de leurs prévisions données dans le passé ne saurait permettre d’en conclure que celles qu’ils élaborent aujourd’hui (ou qu’ils feront plus tard) ont une chance de se réaliser.

  • 29Oct

    Yellen-as-Santa-cartoon-300x2281

    Ce que nous croyons:

    Imprimer toujours plus de fausse monnaie, pratiquer des taux zéro ou négatifs et autres dévaluations dites « compétitives », qui euthanasient les épargnants soumis à une répression financière maximale en cassant leur pouvoir d’achat tout en incitant à une mauvaise allocation du capital encore disponible, ne permettront pas aux banques centrales dont l’échec est patent de créer de l’inflation et encore moins de la croissance économique réelle;

    Faire artificiellement monter les prix des actifs financiers, ceux des actions en particulier, à des niveaux stratosphériques via les QE et autres manipulations (High Frequency Trading, algorithmes, Dark Pools, rachats d’actions, etc…) n’est pas durablement soutenable dans un contexte de stagnation séculaire de l’économie, de diminution tendancielle des profits de la plupart des entreprises et de vieillissement des populations occidentales qui ont tendance à se désinvestir des dites actions;

    Penser que les bilans pourris et hypertrophiés des banques centrales, devenues des faux-monnayeurs, manipulant les marchés financiers au bénéfice principal des grandes banques privées « too big to fail » et de leurs dirigeants « too big to jail », peuvent continuer d’augmenter exponentiellement, tant par rapport aux PIB des grands pays qu’au niveau de leur propre effet de levier, est une illusion qui sera un jour dissipée dans la douleur;

    Laisser se développer au plan de certaines des plus grandes banques privées et entreprises multinationales, nombre d’entre-elles devenues des organisations quasi criminelles (sans parler de la plupart des ONG, Think Tanks et autres organismes sportifs -CIO, Fifa, Uefa, etc.- complètement opaques), une culture de la manipulation et du vol du fait de l’impunité de leurs hauts dirigeants, dont les rémunérations sont extravagantes, et de la généralisation de l’économie de spéculation, est très dommageable pour la stabilité du corps social qui doit pouvoir adhérer à des valeurs collectives inattaquables;

    Accroître perpétuellement l’endettement public et privé, source de la déflation et de la stagnation séculaires, est le meilleur moyen de se ruiner collectivement et individuellement;

    Penser que le yuan, qui n’est même pas convertible ni adossé à un authentique marché obligataire et encore moins à un État de droit démocratique, ou toute autre devise d’ailleurs, voire panier de devises (DTS du FMI), en particulier l’euro, une monnaie imposée à des fins d’intégration politique européenne forcée dont la « malformation congénitale » est irréversible, puissent détrôner dans les dix ou vingt prochaines années l’hégémonie du dollar US (lequel peut évidemment fluctuer à la hausse comme à la baisse au gré de la conjoncture), la monnaie mondiale contrôlée par l’hyper puissance militaro-technologique US dont le « privilège exorbitant » est loin d’être menacé, n’a pas de sens;

    S’illusionner sur la capacité de la Chine ou de la Russie de dominer l’Empire US, monopolistique à tous égards, lequel agit par tous les moyens possibles pour les déstabiliser comme en entretenant tensions, guerres et révolutions un peu partout afin de « diviser pour régner », n’est pas raisonnable;

    Estimer que l’Union européenne et la zone euro, incapables de résister aux diktats américains du fait de l’absence de vision comme de courage de leurs piètres politiciens actuels, structures au surplus antidémocratiques et structurellement inadaptées, donc rejetées par la majorité de leurs peuples, sont destinées à durer dans leurs formes actuelles sans se désintégrer un jour est illusoire;

    Croire que l’or et/ou l’argent-métal, qui évidemment peuvent varier de prix mais sont systématiquement manipulés à la baisse par les banques centrales occidentales et les bullion banks via, entre autres, la dissociation de leurs prix papier et de leurs prix physique, puissent dans les dix ou vingt ans prochains redevenir le refuge ou l’étalon monétaire qu’ils ont été n’est plus crédible dans le contexte déflationniste global actuel, lequel ne peut que se poursuivre tant que le modèle de planification centrale monétaire de « fiat currencies » continuera de s’appliquer et que les obligations d’Etat américaines constitueront l’essentiel des réserves mondiales de change ce qui entretient l’hégémonie du dollar US;

    Estimer que les USA accepteront ne serait-ce que la re-monétarisation de l’or et de l’argent-métal, devenue le sujet stratégique par excellence sur lequel ils ne transigeront pas (sans même parler du rétablissement de la libre-convertibilité des monnaies de papier actuelles en métaux ce qui constituerait la meilleure solution pour leur rendre quelque valeur), pour accroitre le « bon crédit » dès lors gagé sur des biens tangibles et enfermer les banques centrales dans une discipline indispensable à la stabilité monétaire globale, est une vue de l’esprit sans fondement;

    Penser que la hausse du dollar US est un facteur positif pour l’économie mondiale constitue une grossière erreur dans la mesure où, entrainant la chute de toutes les autres devises, nécessairement employées par la majorité de la population mondiale qui ne vit pas aux USA, et des matières premières principalement produites par les pays émergents, qui sont en outre le plus souvent obligés de s’endetter en dollars US faute de liquidité suffisante dans leurs monnaies nationales, elle exerce un effet ultra déflationniste international ne profitant qu’aux USA, lesquels sont ainsi en mesure d’attirer chez eux l’essentiel de l’épargne mondiale c’est-à-dire de vivre constamment au dessus de leurs moyens au détriment des autres pays;

    Développer le libre-échange globalisé, conduisant à des salaires toujours plus bas, dans l’anarchie monétaire des taux de change flottants entre monnaies de papier gagées sur le néant et laisser se produire des mouvements massifs de populations via la suppression complète des frontières est économiquement, socialement et culturellement suicidaire pour la plupart des États-nations et leurs peuples dont l’identité et le bien-être sont progressivement détruits;

    Baser les principales économies (Chine, Allemagne par exemples) sur le productivisme à outrance et le mercantilisme forcené c’est-à-dire sur l’exportation à tout-va, dans un monde dans lequel « l’avantage comparatif » a fait place aux désavantages définitifs du fait de la généralisation du libre-échange illimité, est une voie sans issue alors qu’il n’y aura plus de croissance équilibrée, ni de sécurité alimentaire et environnementale, sans relocalisation des activités économiques et rétablissement de circuits courts de distribution au plus près du consommateur;

    Laisser s’accroitre le chômage de masse et la paupérisation des populations dans les pays les plus développés débouchera sur des révoltes qui balaieront leurs classes politiques déconnectées de la triste réalité que vivent les citoyens;

    Continuer de baisser les impôts et charges des grandes entreprises tout en les subventionnant pour un oui ou pour un non dans un contexte d’austérité budgétaire forcée (France, pays du sud de l’UE par exemples) est une impasse qui ne permettra pas aux économies  de se redresser, ce qui ne pourra être obtenu que par la baisse massive des impôts des particuliers, quel que soit leur niveau de revenu, et la forte augmentation des rémunérations des salariés, permettant de restaurer une demande solvable et donc les carnets de commandes des dites entreprises;

    Accréditer l’idée que la démocratie est possible au plan mondial en dehors de l’État-nation, seul garant de la sécurité et de l’expression libre de ses citoyens, n’a pas de sens, d’où l’inutilité d’entretenir à grands frais des organisations multinationales (FMI, OMC, ONU, etc.), « les machins » comme les qualifiait de Gaulle, incapables de résoudre les grands problèmes internationaux, lesquels ne peuvent trouver de solutions que dans le cadre de la coopération entre Etats souverains;

    Nier en permanence le droit international, via des interventions militaires unilatérales des Etats les plus puissants militairement passant outre au « droit des peuples de disposer d’eux-mêmes », est une abomination tant pour les peuples qui subissent leurs foudres que pour la stabilité économico-politique internationale qui nécessite un contexte global pacifié pour se réaliser;

    Accepter que le « Nouvel Ordre » mondial se construise sur la base de la désinformation systématique des opinions publiques, de l’espionnage technologique (téléphone, internet, etc.) permanent et de l’extension illimitée du « complexe militaro-industriel » US (via l’OTAN par exemple) est une erreur dramatique conduisant au « Big Brother » totalitaire planétaire, c’est-à-dire à la fin des libertés publiques, voire même à un conflit mondial; 

    Favoriser le fondamentalisme religieux, débouchant sur le communautarisme et finalement sur le terrorisme, dans des sociétés devenant multiculturelles à l’excès dont les inévitables antagonismes minent la stabilité et la cohésion indispensables à leur survie, est irresponsable;

    On peut regretter tout ou partie de ce qui précède, mais il faut se confronter aux réalités objectives, brouillées par des statistiques ou des raisonnements à dessin faussés, et cesser de rêver…

    Bref, nous sommes actuellement arrivés à un point de rupture de bien des erreurs, mensonges et omissions, entretenus par la « pensée unique », certaines oligarchies financières, groupes de pression de toutes sortes et politiciens parasitaires, dont il n’y a pas d’autre issue que la destruction (« créatrice » espérons-le) de tous les mécanismes et fausses évaluations qui ont permis jusqu’ici leur perpétuation de plus en plus instable. Voilà pourquoi le krach boursier mondial rampant est en cours, lequel sera vraisemblablement suivi par la remise en question de la plupart des structures politiques, économiques et financières obsolètes actuellement en fin de parcours. Oui, il faut supprimer les banques centrales et le plus tôt sera le mieux…

    Si l’on reste dans un système faussement libéral de manipulation socialo-keynésienne et de « Crony Capitalism » ne bénéficiant qu’à quelques uns et que l’on ne revient pas au libéralisme classique équilibré, tel qu’imaginé par ses fondateurs au bénéfice du plus grand nombre, les dégâts seront bientôt irréversibles…

    Certains penseront que les considérations sociétales et géopolitiques précitées ne sont pas utiles à la prévision financière. Ils ont, à notre avis, tort. Parce que tout étant lié, il est important d’avoir une « grille de lecture globale » pour tenter de comprendre les phénomènes complexes qui influent sur les marchés financiers.

    Lesdits marchés financiers étant largement devenus des mécanismes d’escroquerie de la plupart des épargnants-investisseurs ainsi qu’en témoignent les lourdes amendes qui pleuvent sur certaines grandes banques privées sanctionnant leurs manipulations des taux d’intérêt, obligations, monnaies, matières premières, métaux et actions (sans d’ailleurs qu’elles cessent leurs pratiques frauduleuses puisque les politiciens achetés ou terrorisés par lesdites banques ne se résolvent pas à en fermer quelques unes), il ne faut traiter ces marchés que de la manière la plus « réactive » possible, ce qui est loin d’être simple et ne garantit aucunement de réaliser des profits, en faisant des allers-retours rapides avec des instruments adaptés…

    Voilà les sujets dont notre nouveau site payant (250 – deux cent cinquante- CHF par an) vous entretiendra régulièrement… En plus des prévisions émanant de bons économistes, des nombreux graphiques, et des interprétations que nous en faisons qu’il vous livrera.

    Les parutions d’informations sur ce site seront quotidiennes et remplaceront les emails que nous envoyions jusqu’ici régulièrement à certains de nos correspondants, envois de mails que nous cesserons.

    POUR TOUTES INFORMATIONS PERMETTANT DE S’ABONNER A CE NOUVEAU SITE

    Taper sur:

    forum-monetaire.info/

    ——————————————————————————————————–

    Ou inscrire:

    forum-monetaire.info/

    sur la barre d’accès en haut de la page de votre ordinateur (pas sur Google ou autre fournisseur qui n’ont pas encore référencé ce site) puis taper sur le lien qui apparait.

    ————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————–

    Avertissement: Les informations, analyses, commentaires et prévisions contenus dans ce site internet n’engagent pas la responsabilité de leurs auteurs, ni celle des entreprises, banques et institutions pour lesquelles ils travaillent directement et/ou avec lesquelles ils collaborent indirectement (ou bien l’ont fait par le passé), n’ont aucun caractère de certitude, sont prodigués à titre gratuit et ne constituent pas de sollicitations pour placer des fonds. Pas plus que la justesse de certaines de leurs prévisions données dans le passé ne saurait permettre d’en conclure que celles qu’ils élaborent aujourd’hui (ou qu’ils feront plus tard) ont une chance de se réaliser.

  • 20Oct

    Nous rappelons que nous ne faisons plus de commentaires réguliers mais un ou deux seulement par mois sur le présent site, étant donné que c’est sur notre nouveau site payant, auquel tout un chacun peut s’abonner (au prix de 250 – deux cent cinquante- CHF par an seulement),

     

    forum-monetaire.info/

     

    que nous effectuons nos commentaires réguliers (presque quotidiens) et publions informations et graphiques puisés aux meilleures sources.

    ———————————————————————————————————————————————————————————————————

    ———————————————————————————————————————————————————————————————————

    ———————————————————————————————————————————————————————————————————

    La deuxième tentative de suicide de l’Europe perpétrée par l’Allemagne sera probablement la bonne…

    On peut considérer qu’au siècle dernier, en août 1939 pour être précis, l’Allemagne en signant le Pacte germano-soviétique, a commis une première tentative de suicide de l’Europe qui a bien failli réussir… Elle s’apprête -dans l’indifférence générale- à en commettre une deuxième, qui sera probablement la bonne, en signant le Pacte germano-turc. 

    En effet, l’Impératrice européenne Merkel a pris l’initiative unilatérale (de quel droit?) de se rendre à Istanbul rencontrer Erdogan le Sultan de l’Empire ottoman et de lui concéder tout ce qu’il exigeait: aide financière massive de l’UE, visas Schengen pour 78 millions de Turcs, installation de mosquées un peu partout en Europe, relance du processus d’entrée de la Turquie dans l’UE mais déjà statut d’observateur auprès des institutions européennes, blanc seing pour massacrer les Kurdes et tuer le peu de démocratie restant dans son pays, etc… contre une vague promesse du Grand Mamamouchi -lequel n’a évidemment aucune intention de la tenir puisqu’il fera monter constamment les enchères ce qui lui a si bien servi- de ralentir le flux massif de migrants musulmans misérables qu’il organise sciemment et systématiquement en direction de l’Europe depuis des mois pour la déstabiliser puis la subvertir…

    Des images qui tuent…

     

    ISTANBUL, TURKEY - OCTOBER 18: German Chancellor Angela Merkel (L) meets Turkey's President Recep Tayyip Erdogan at the Yildiz Palace State apartments during her visit in Istanbul, Turkey on October 18, 2015. (Photo by Turkish Presidency / Murat Cetinmuhurdar/Anadolu Agency/Getty Images)

    ISTANBUL, TURKEY – OCTOBER 18: German Chancellor Angela Merkel (L) meets Turkey’s President Recep Tayyip Erdogan at the Yildiz Palace State apartments during her visit in Istanbul, Turkey on October 18, 2015. (Photo by Turkish Presidency / Murat Cetinmuhurdar/Anadolu Agency/Getty Images)

     

    2271029lpw-2271427-article-angela-merkel-recep-tayyip-erdogan-jpg_3115472_660x281

    L’Europe en octobre 2015 est train de tenter de se suicider une deuxième fois et cette fois-ci ce sera probablement la bonne. Nous en concluons que l’éclatement à terme de l’UE et de l’euro est de plus en plus probable, étant donné que les lamentables politiciens, de Hollande à Juncker et leurs prédécesseurs et/ou successeurs (Sarkozy et consorts), qui sont aux ordres de Merkel, ne feront rien pour mettre immédiatement un terme à l’invasion de l’UE en rétablissant des frontières intérieurs et extérieures étanches (via la suppression des accords de Schengen et de Dublin), ni pour stopper l’alliance germano-turque, qui vient d’être scellée sans que Berlin et Istanbul leur ait demandé leur avis, et sans évidemment de consultation par référendum des peuples européens.

    Le suicide européen, 6 excellents commentaires à lire:

    Important:

    http://www.atlantico.fr/decryptage/migrants-comment-europe-se-suicide-sans-hate-eric-verhaeghe-2394779.html?yahoo=1

    http://blogs.mediapart.fr/blog/jean-paul-baquiast/191015/istanbul-merkel-met-toute-leurope-en-danger-de-quel-droit

    http://www.eric-verhaeghe.fr/leurope-et-la-tentation-de-la-soumission-a-ankara/

    http://www.lepoint.fr/monde/turquie-la-divine-surprise-d-erdogan-16-10-2015-1974245_24.php

    http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/vers-une-adhesion-de-la-turquie-a-l-union-europeenne_1135849.html#xtor=AL-79-%5Barticle%5D-%5Bconnexe%5D

    http://www.atlantico.fr/decryptage/crise-migrants-ue-nouvelle-fois-prete-promettre-aux-turcs-adhesion-qu-elle-ne-lui-cedera-pas-alexandre-del-valle-2391333.html

    —————————————————————————————————————————————————–

    https://fr.news.yahoo.com/dix-mille-migrants-entr%C3%A9s-mac%C3%A9doine-24-heures-093814057.html

    http://uk.businessinsider.com/balkans-struggling-with-growing-backlog-of-migrants-2015-10

    Ce sont les guerres des USA, de l’OTAN et de l’Europe qui ont mis le Moyen-Orient à feu et à sang, raison pour laquelle il faut les cesser pour tarir le flux de migrants:

     

    http://www.jacquescheminade.fr/refugies-guerres-OTAN

    Merkel, n’a fait que d’énormes erreurs en encourageant d’abord l’arrivée de millions de migrants sur le territoire européen, en fermant ensuite les frontières de l’Allemagne une fois son pays submergé, puis en exigeant des autres Etats de l’UE (que Berlin constamment traite par le mépris) qu’ils se répartissent lesdits migrants et contribuent financièrement à leur prise en charge, pour finalement capituler devant Erdogan. Sans parler des « mauvais démons » que l’incohérence de Merkel fait renaitre en Allemagne, un pays dont le peuple a déjà succombé à la barbarie et dont il faut se garder des impulsions irrationnelles passées…

    http://www.atlantico.fr/decryptage/pegida-dope-crise-migrants-exprime-avec-brutalite-que-autres-plus-moderes-ont-dit-et-qu-angela-merkel-entendu-peu-trop-tard-2396075.html?yahoo=1

    https://fr.news.yahoo.com/allemagne-candidate-poignard%C3%A9e-%C3%A9lue-maire-cologne-173610034.html

    http://www.charentelibre.fr/2015/10/15/les-services-secrets-allemands-mis-en-cause-dans-une-nouvelle-affaire-d-espionnage,2022230.php?ref=yfp

    _86197861_migrant_journeys_turkey_to_germany_624_v9

    Dans de telles conditions, la sortie de l’UE par le Royaume-Uni et par plusieurs Etats européens de l’Est est inévitable, avant que les opinions publiques des Etats européens de l’Ouest exigent elles-aussi de mettre un terme à la lamentable aventure fédérale européenne et à sa monnaie unique… en votant pour des dirigeants nationaux souverainistes (ainsi que les Autrichiens et les Suisses viennent de le faire pour leur part).

    https://fr.news.yahoo.com/suisse-pouss%C3%A9e-spectaculaire-droite-anti-immigration-l%C3%A9gislatives-052344934.html

    http://uk.businessinsider.com/hsbc-research-refugee-crisis-could-cause-an-eu-referendum-brexit-2015-10

    https://fr.news.yahoo.com/jungle-calais-nombre-migrants-doubl%C3%A9-trois-semaines-094751138.html

    La construction européenne actuelle mène au désastre parce que ce n’est pas une fédération d’États vassaux de la puissance centrale (en l’occurrence l’Allemagne) qu’il fallait essayer de construire mais une confédération (à l’image de la Suisse) d’États souverains préservant l’essentiel de leurs spécificités (identités nationales et régionales, langues et cultures locales, structures politiques et administratives, habitudes culinaires et autres, etc…). Il fallait encore moins créer une monnaie unique structurellement déflationniste imposée par la force et dirigée par une banque centrale « indépendante », en fait totalitaire, décidant de tous les paramètres économico-monétaires s’appliquant à des économies divergentes (lesquelles ont besoin de monnaies nationales pour s’adapter aux chocs asymétriques qu’elles subissent), avant même d’élaborer progressivement l’union politique, économique et fiscale sur une base consensuelle, laquelle aurait dû tout au contraire être forgée avant la création de la monnaie unique. Il n’y a de monnaie que nationale (ou privée à certaines conditions bien précises), la monnaie supranationale ce n’est qu’un cauchemars…

    La zone euro est toujours en déflation donc l’euro ne peut que baisser au fur et à mesure que la BCE continuera son QE:

     

    http://www.reuters.com/article/2015/10/16/us-eurozone-economy-inflation-final-idUSKCN0SA10T20151016

    http://www.bloomberg.com/news/articles/2015-10-17/credit-suisse-says-euro-set-to-drop-with-draghi-close-to-more-qe

    Rechute probable de l’euro/dollar US vers 1,046 / 1,05 puis, après consolidation, cassure à la baisse en direction de 0,85:

     

    euro dol

    L’échec fédéral européen:

    important:

    http://fr.sputniknews.com/points_de_vue/20150914/1018154002.html

    ———————–

    http://www.zerohedge.com/news/2015-10-17/mission-accomplished-after-6-years-austerity-36-greeks-poverty

    http://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/varoufakis-conseille-a-la-gauche-portugaise-de-ne-pas-respecter-les-exigences-europeennes-514636.html#xtor=AL-13

    important:

    http://insolentiae.com/2015/10/19/quimpliquerait-une-sortie-de-leuro-billet-invite-par-jacques-sapir/

    http://www.zerohedge.com/news/2015-10-15/visualizing-demise-once-mighty-euro

    ————————

    Quant à l’imposition à l’UE du « modèle allemand » d’exportation, il faut la refuser parce qu’il n’y a plus grand chose à attendre de la mondialisation dans un contexte de « stagnation mondiale séculaire » et que ce sont des marchés nationaux domestiques solvables qu’il faut construire afin d’obtenir de la croissance économique durable tout en permettant de réduire le chômage de masse. C’est d’ailleurs aussi le problème de la Chine qui doit, au moment où ses exportations s’effondrent faute de débouchés extérieurs supplémentaires, bâtir un puissant marché intérieur, lequel est seul capable de lui fournir, via la relance de sa consommation domestique, la croissance qu’elle est en train de perdre.

    Ce qui signifie que l’Europe, l’Allemagne au premier chef, et la Chine sont durablement sinistrées (leurs marchés d’actions ne pouvant donc à terme que chuter) parce qu’il leur faudra des années pour passer d’un système d’exportation à tout-va à un système de développement d’un marché intérieur solvable et prospère…  C’est aussi, à notre avis, le moment de liquider le plus possible les euros que l’on peut encore avoir au profit du dollar US, non pas pour acheter des actions US surévaluées ni de l’or manipulé, mais des obligations d’Etat US tant que la déflation se poursuivra.

     

    europe stocks

    L’économie chinoise continue de s’affaiblir ce qui fait à nouveau plonger les marchés émergents et les matières premières:

     

    http://www.atlantico.fr/decryptage/chine-toujours-plongee-dans-marasme-economique-que-on-peut-craindre-pour-entreprises-francaises-2338990.html

    http://www.marketwatch.com/story/chinas-gdp-at-69-try-3-analysts-react-to-latest-growth-figures-2015-10-19?dist=beforebell

    http://www.atlantico.fr/decryptage/chine-publie-chiffres-faux-et-fait-semblant-que-tout-va-bien-et-occident-fait-semblant-croire-jean-marc-sylvestre-2396057.html

    http://www.marketwatch.com/story/is-china-in-danger-of-falling-into-the-trap-that-killed-japan-2015-10-16

    http://uk.businessinsider.com/credit-suisse-heres-why-the-emerging-markets-rally-may-be-about-to-end-2015-10

    ———————————–

    Iron And Copper Continue To Decline As China Economy Slows (Low Oil Prices Hurting Saudi Arabia)

     

    ironmanf

    saudimkt

    L’or reste baissier selon Rambus Chartology:

     

    weekly-bullsih-expading-falling-wege-232323232

    http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/automobile/volkswagen-une-class-action-des-grands-actionnaires-pour-reclamer-40-milliards-d-euros-514747.html#xtor=AL-13

    http://www.marketwatch.com/story/stock-markets-big-bounce-meets-big-resistance-2015-10-19?dist=afterbell

    http://www.marketwatch.com/story/dont-think-a-1987-like-stock-market-crash-couldnt-happen-again-2015-10-19

    Bonne analyse des marchés d’actions par « Valeurs Actuelles » et Olivier Delamarche du 15 octobre 2015:

     

    Scan0142

    les derniers commentaires de Clive Maund:

     

    Scan0143

    Son graphique prévisionnel du S&P500:

    spx2year201015

    Mais, pour le moment, la Fed, qui s’est lancée depuis septembre 2015 dans son plus grand programme de « reverse repurchase agreements » jamais effectué, ce qui a permis la reprise des actions, empêche temporairement ces marchés de chuter en reprenant les actifs pourris et en injectant massivement des liquidités:

     

    REPO1

    ————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————–

    Avertissement: Les informations, analyses, commentaires et prévisions contenus dans ce site internet n’engagent pas la responsabilité de leurs auteurs, ni celle des entreprises, banques et institutions pour lesquelles ils travaillent directement et/ou avec lesquelles ils collaborent indirectement (ou bien l’ont fait par le passé), n’ont aucun caractère de certitude, sont prodigués à titre gratuit et ne constituent pas de sollicitations pour placer des fonds. Pas plus que la justesse de certaines de leurs prévisions données dans le passé ne saurait permettre d’en conclure que celles qu’ils élaborent aujourd’hui (ou qu’ils feront plus tard) ont une chance de se réaliser.

  • 11Oct

    Yellen-as-Santa-cartoon-300x2281

    Ce que nous croyons:

    Imprimer toujours plus de fausse monnaie, pratiquer des taux zéro ou négatifs et autres dévaluations dites « compétitives », qui euthanasient les épargnants soumis à une répression financière maximale en cassant leur pouvoir d’achat tout en incitant à une mauvaise allocation du capital encore disponible, ne permettront pas aux banques centrales dont l’échec est patent de créer de l’inflation et encore moins de la croissance économique réelle;

    Faire artificiellement monter les prix des actifs financiers, ceux des actions en particulier, à des niveaux stratosphériques via les QE et autres manipulations (High Frequency Trading, algorithmes, Dark Pools, rachats d’actions, etc…) n’est pas durablement soutenable dans un contexte de stagnation séculaire de l’économie, de diminution tendancielle des profits de la plupart des entreprises et de vieillissement des populations occidentales qui ont tendance à se désinvestir des dites actions;

    Penser que les bilans pourris et hypertrophiés des banques centrales, devenues des faux-monnayeurs, manipulant les marchés financiers au bénéfice principal des grandes banques privées « too big to fail » et de leurs dirigeants « too big to jail », peuvent continuer d’augmenter exponentiellement, tant par rapport aux PIB des grands pays qu’au niveau de leur propre effet de levier, est une illusion qui sera un jour dissipée dans la douleur;

    Laisser se développer au plan de certaines des plus grandes banques privées et entreprises multinationales, nombre d’entre-elles devenues des organisations quasi criminelles (sans parler de la plupart des ONG, Think Tanks et autres organismes sportifs -CIO, Fifa, Uefa, etc.- complètement opaques), une culture de la manipulation et du vol du fait de l’impunité de leurs hauts dirigeants, dont les rémunérations sont extravagantes, et de la généralisation de l’économie de spéculation, est très dommageable pour la stabilité du corps social qui doit pouvoir adhérer à des valeurs collectives inattaquables;

    Accroître perpétuellement l’endettement public et privé, source de la déflation et de la stagnation séculaires, est le meilleur moyen de se ruiner collectivement et individuellement;

    Penser que le yuan, qui n’est même pas convertible ni adossé à un authentique marché obligataire et encore moins à un État de droit démocratique, ou toute autre devise d’ailleurs, voire panier de devises (DTS du FMI), en particulier l’euro, une monnaie imposée à des fins d’intégration politique européenne forcée dont la « malformation congénitale » est irréversible, puissent détrôner dans les dix ou vingt prochaines années l’hégémonie du dollar US (lequel peut évidemment fluctuer à la hausse comme à la baisse au gré de la conjoncture), la monnaie mondiale contrôlée par l’hyper puissance militaro-technologique US dont le « privilège exorbitant » est loin d’être menacé, n’a pas de sens;

    S’illusionner sur la capacité de la Chine ou de la Russie de dominer l’Empire US, monopolistique à tous égards, lequel agit par tous les moyens possibles pour les déstabiliser comme en entretenant tensions, guerres et révolutions un peu partout afin de « diviser pour régner », n’est pas raisonnable;

    Estimer que l’Union européenne et la zone euro, incapables de résister aux diktats américains du fait de l’absence de vision comme de courage de leurs piètres politiciens actuels, structures au surplus antidémocratiques et structurellement inadaptées, donc rejetées par la majorité de leurs peuples, sont destinées à durer dans leurs formes actuelles sans se désintégrer un jour est illusoire;

    Croire que l’or et/ou l’argent-métal, qui évidemment peuvent varier de prix mais sont systématiquement manipulés à la baisse par les banques centrales occidentales et les bullion banks via, entre autres, la dissociation de leurs prix papier et de leurs prix physique, puissent dans les dix ou vingt ans prochains redevenir le refuge ou l’étalon monétaire qu’ils ont été n’est plus crédible dans le contexte déflationniste global actuel, lequel ne peut que se poursuivre tant que le modèle de planification centrale monétaire de « fiat currencies » continuera de s’appliquer et que les obligations d’Etat américaines constitueront l’essentiel des réserves mondiales de change ce qui entretient l’hégémonie du dollar US;

    Estimer que les USA accepteront ne serait-ce que la re-monétarisation de l’or et de l’argent-métal, devenue le sujet stratégique par excellence sur lequel ils ne transigeront pas (sans même parler du rétablissement de la libre-convertibilité des monnaies de papier actuelles en métaux ce qui constituerait la meilleure solution pour leur rendre quelque valeur), pour accroitre le « bon crédit » dès lors gagé sur des biens tangibles et enfermer les banques centrales dans une discipline indispensable à la stabilité monétaire globale, est une vue de l’esprit sans fondement;

    Penser que la hausse du dollar US est un facteur positif pour l’économie mondiale constitue une grossière erreur dans la mesure où, entrainant la chute de toutes les autres devises, nécessairement employées par la majorité de la population mondiale qui ne vit pas aux USA, et des matières premières principalement produites par les pays émergents, qui sont en outre le plus souvent obligés de s’endetter en dollars US faute de liquidité suffisante dans leurs monnaies nationales, elle exerce un effet ultra déflationniste international ne profitant qu’aux USA, lesquels sont ainsi en mesure d’attirer chez eux l’essentiel de l’épargne mondiale c’est-à-dire de vivre constamment au dessus de leurs moyens au détriment des autres pays;

    Développer le libre-échange globalisé, conduisant à des salaires toujours plus bas, dans l’anarchie monétaire des taux de change flottants entre monnaies de papier gagées sur le néant et laisser se produire des mouvements massifs de populations via la suppression complète des frontières est économiquement, socialement et culturellement suicidaire pour la plupart des États-nations et leurs peuples dont l’identité et le bien-être sont progressivement détruits;

    Baser les principales économies (Chine, Allemagne par exemples) sur le productivisme à outrance et le mercantilisme forcené c’est-à-dire sur l’exportation à tout-va, dans un monde dans lequel « l’avantage comparatif » a fait place aux désavantages définitifs du fait de la généralisation du libre-échange illimité, est une voie sans issue alors qu’il n’y aura plus de croissance équilibrée, ni de sécurité alimentaire et environnementale, sans relocalisation des activités économiques et rétablissement de circuits courts de distribution au plus près du consommateur;

    Laisser s’accroitre le chômage de masse et la paupérisation des populations dans les pays les plus développés débouchera sur des révoltes qui balaieront leurs classes politiques déconnectées de la triste réalité que vivent les citoyens;

    Continuer de baisser les impôts et charges des grandes entreprises tout en les subventionnant pour un oui ou pour un non dans un contexte d’austérité budgétaire forcée (France, pays du sud de l’UE par exemples) est une impasse qui ne permettra pas aux économies  de se redresser, ce qui ne pourra être obtenu que par la baisse massive des impôts des particuliers, quel que soit leur niveau de revenu, et la forte augmentation des rémunérations des salariés, permettant de restaurer une demande solvable et donc les carnets de commandes des dites entreprises;

    Accréditer l’idée que la démocratie est possible au plan mondial en dehors de l’État-nation, seul garant de la sécurité et de l’expression libre de ses citoyens, n’a pas de sens, d’où l’inutilité d’entretenir à grands frais des organisations multinationales (FMI, OMC, ONU, etc.), « les machins » comme les qualifiait de Gaulle, incapables de résoudre les grands problèmes internationaux, lesquels ne peuvent trouver de solutions que dans le cadre de la coopération entre Etats souverains;

    Nier en permanence le droit international, via des interventions militaires unilatérales des Etats les plus puissants militairement passant outre au « droit des peuples de disposer d’eux-mêmes », est une abomination tant pour les peuples qui subissent leurs foudres que pour la stabilité économico-politique internationale qui nécessite un contexte global pacifié pour se réaliser;

    Accepter que le « Nouvel Ordre » mondial se construise sur la base de la désinformation systématique des opinions publiques, de l’espionnage technologique (téléphone, internet, etc.) permanent et de l’extension illimitée du « complexe militaro-industriel » US (via l’OTAN par exemple) est une erreur dramatique conduisant au « Big Brother » totalitaire planétaire, c’est-à-dire à la fin des libertés publiques, voire même à un conflit mondial; 

    Favoriser le fondamentalisme religieux, débouchant sur le communautarisme et finalement sur le terrorisme, dans des sociétés devenant multiculturelles à l’excès dont les inévitables antagonismes minent la stabilité et la cohésion indispensables à leur survie, est irresponsable;

    On peut regretter tout ou partie de ce qui précède, mais il faut se confronter aux réalités objectives, brouillées par des statistiques ou des raisonnements à dessin faussés, et cesser de rêver…

    Bref, nous sommes actuellement arrivés à un point de rupture de bien des erreurs, mensonges et omissions, entretenus par la « pensée unique », certaines oligarchies financières, groupes de pression de toutes sortes et politiciens parasitaires, dont il n’y a pas d’autre issue que la destruction (« créatrice » espérons-le) de tous les mécanismes et fausses évaluations qui ont permis jusqu’ici leur perpétuation de plus en plus instable. Voilà pourquoi le krach boursier mondial rampant est en cours, lequel sera vraisemblablement suivi par la remise en question de la plupart des structures politiques, économiques et financières obsolètes actuellement en fin de parcours. Oui, il faut supprimer les banques centrales et le plus tôt sera le mieux…

    Si l’on reste dans un système faussement libéral de manipulation socialo-keynésienne et de « Crony Capitalism » ne bénéficiant qu’à quelques uns et que l’on ne revient pas au libéralisme classique équilibré, tel qu’imaginé par ses fondateurs au bénéfice du plus grand nombre, les dégâts seront bientôt irréversibles…

    Certains penseront que les considérations sociétales et géopolitiques précitées ne sont pas utiles à la prévision financière. Ils ont, à notre avis, tort. Parce que tout étant lié, il est important d’avoir une « grille de lecture globale » pour tenter de comprendre les phénomènes complexes qui influent sur les marchés financiers.

    Lesdits marchés financiers étant largement devenus des mécanismes d’escroquerie de la plupart des épargnants-investisseurs ainsi qu’en témoignent les lourdes amendes qui pleuvent sur certaines grandes banques privées sanctionnant leurs manipulations des taux d’intérêt, obligations, monnaies, matières premières, métaux et actions (sans d’ailleurs qu’elles cessent leurs pratiques frauduleuses puisque les politiciens achetés ou terrorisés par lesdites banques ne se résolvent pas à en fermer quelques unes), il ne faut traiter ces marchés que de la manière la plus « réactive » possible, ce qui est loin d’être simple et ne garantit aucunement de réaliser des profits, en faisant des allers-retours rapides avec des instruments adaptés…

    Voilà les sujets dont notre nouveau site payant (250 – deux cent cinquante- CHF par an) vous entretiendra régulièrement… En plus des prévisions émanant de bons économistes, des nombreux graphiques, et des interprétations que nous en faisons qu’il vous livrera.

    Les parutions d’informations sur ce site seront quotidiennes et remplaceront les emails que nous envoyions jusqu’ici régulièrement à certains de nos correspondants, envois de mails que nous cesserons.

    POUR TOUTES INFORMATIONS PERMETTANT DE S’ABONNER A CE NOUVEAU SITE

    Taper sur:

    forum-monetaire.info/

    ——————————————————————————————————–

    Ou inscrire:

    forum-monetaire.info/

    sur la barre d’accès en haut de la page de votre ordinateur (pas sur Google ou autre fournisseur qui n’ont pas encore référencé ce site) puis taper sur le lien qui apparait.

    ————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————–

    Avertissement: Les informations, analyses, commentaires et prévisions contenus dans ce site internet n’engagent pas la responsabilité de leurs auteurs, ni celle des entreprises, banques et institutions pour lesquelles ils travaillent directement et/ou avec lesquelles ils collaborent indirectement (ou bien l’ont fait par le passé), n’ont aucun caractère de certitude, sont prodigués à titre gratuit et ne constituent pas de sollicitations pour placer des fonds. Pas plus que la justesse de certaines de leurs prévisions données dans le passé ne saurait permettre d’en conclure que celles qu’ils élaborent aujourd’hui (ou qu’ils feront plus tard) ont une chance de se réaliser.

  • 09Oct
    Le S&P500 ayant quasiment atteint sa résistance vers 2020 (mentionnée dans notre dernier commentaire) et, compte tenu des informations qui se succèdent concernant les difficultés de beaucoup de banques et d’entreprises dans un contexte de stagnation économique et de déflation globale, plusieurs économistes et prévisionnistes restent convaincus que les actions US et européennes vont rechuter (du fait de leur surévaluation dans un contexte de mauvaise conjoncture économique) et que les obligations d’Etat US vont remonter (du fait de la chute prochaine des taux d’intérêt à 10 ans US, la Fed semblant s’orienter vers la fixation d’un taux directeur à court terme négatif plutôt que vers un QE numéro 4…).
    Blackrock demande aux autorités de fermer les marchés en cas de baisse supplémentaire des actions… Panique à Wall Street
    Les bombes à retardement baissières pour les actions: Glencore, Deutsche Bank, Apple, Tesla, etc…
    Deux commentaires importants
    spx dernier
    Les bilans pourris des banques centrales ayant atteint des niveaux stratosphériques en pourcentage des PIB des Etats, les QE supplémentaires semblent difficilement praticables.
    JPM1
    Après les Quantitative Easing qui ont échoué, les taux négatifs qui finiront par consumer les monnaies de papier… Bon débarras !!!
    US-winds-down-quantitativ-012
    campfire_cartoon_10.31.2014_large
    Pour le moment, l’euro/dollar US reste plutôt bien orienté tant qu’il ne casse pas 1,10 mais surtout 1,08 à la baisse
    eurodol
    L’or n’a pas cassé à la hausse, il reste baissier tant qu’il ne franchit pas 1.177 USD l’once (moyenne mobile daily à 200 jours)
     gold importasnt
    L’indice CRB des matières premières reste baissier
    Double cliquer le graphique pour l’agrandir
    sc6
    Les actions européennes ayant atteint leur résistance, Clive Maund recommande d’acheter le ProShares Ultra Short MSCI Europe:
    stoxx6month081015
    epv6month081015
    Taux d’intérêt US à 10 ans, en direction des 1,50%
     Haussier pour les obligations d’Etat US (TLT, TMF, etc)
    tmf
    L’économie US va tellement bien que la Fed semble s’orienter vers la fixation d’un taux directeur négatif…
    La plupart des Américains n’ont même pas 1.000 USD d’économie mais les grandes entreprises parviennent à ne pas payer des centaines de milliards de dollars Us d’impôts… Même Hilary Clinton la candidate du Big Business à la présidence se prononce contre toute extension du libre échange déséquilibré
     
    Bravo la Fed !!!
     
    20151004_America_0

    La réduction du chômage ne concerne que les 62,40% d’Américains employés, les autres 37,60% étant exclus du travail…

    unemployment-labor-force-participation-rate

    ————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————–

    Avertissement: Les informations, analyses, commentaires et prévisions contenus dans ce site internet n’engagent pas la responsabilité de leurs auteurs, ni celle des entreprises, banques et institutions pour lesquelles ils travaillent directement et/ou avec lesquelles ils collaborent indirectement (ou bien l’ont fait par le passé), n’ont aucun caractère de certitude, sont prodigués à titre gratuit et ne constituent pas de sollicitations pour placer des fonds. Pas plus que la justesse de certaines de leurs prévisions données dans le passé ne saurait permettre d’en conclure que celles qu’ils élaborent aujourd’hui (ou qu’ils feront plus tard) ont une chance de se réaliser.

« Previous Entries   

Avertissement: Les informations, analyses, commentaires et prévisions contenus dans ce site internet n’engagent pas la responsabilité de leurs auteurs, ni celle des entreprises, banques et institutions pour lesquelles ils travaillent directement et/ou avec lesquelles ils collaborent indirectement (ou bien l’ont fait par le passé), n’ont aucun caractère de certitude, sont prodigués à titre gratuit et ne constituent pas de sollicitations pour placer des fonds. Pas plus que la justesse de certaines de leurs prévisions données dans le passé ne saurait permettre d’en conclure que celles qu’ils élaborent aujourd’hui (ou qu’ils feront plus tard) ont une chance de se réaliser.
Ce site a une double vocation pédagogique et informative mais, à la différence de beaucoup d’autres, il affiche son orientation en faveur du libéralisme authentique tel qu’exprimé par les économistes de l’Ecole autrichienne et libéraux modernes français et, donc, d’un nouveau Système monétaire international basé sur l’étalon-or et/ou la liberté de création monétaire. En rupture totale avec l’actuel SMI, qui n’est qu’anarchique parce que basé sur des monnaies de papier fiduciaires dirigées (« fiat currencies ») sans aucune valeur réelle et parce que manipulé par quelques acteurs dominants (privés ou publics) aux intérêts contradictoires. SMI actuel dont l’implosion est inéluctable pour les raisons précitées.