Liens intéressants

(cliquez sur le texte en face des flèches pour y accéder)

Notre activité de Gérant de Fortune

Programme de Gestion (PMIP)

Certains livres de Pierre Leconte

(cliquez sur image)
Trois Livres

Métaux précieux

Traduire

  • 31Juil
  • 30Juil

    Étant donné que nous croyons à la baisse du dollar US (ou tout au moins qu’il n’ira pas plus haut que les 1,0460 euro/dollar US atteints en mars 2015), puisque la Federal Reserve ne monte toujours pas son taux directeur et que de nombreuses positions shorts sur l’euro prises avant la crise de la dette grecque (qui n’a d’ailleurs pas fait chuter l’euro ainsi que nous l’avions correctement pronostiqué) viennent d’être dénouées, nous pensons que l’euro/dollar US et l’euro/CHF devraient s’apprécier, l’euro/CHF remontant prochainement vers 1,20 (contre 1,0645 ce jour). Il ne faut donc plus garder de CHF et, si l’on est contraint d’en avoir, l’arbitrer.

    « Options traders are betting that the euro will stay resilient in the coming weeks amid the biggest turnaround for the currency in at least 12 years.
    The relative cost of protecting against a euro decline versus the U.S. currency has fallen 1.66 percentage points in July, set for its biggest monthly drop, according to data on one-month risk reversals going back to October 2003″.
    July 28, 2015 — 7:34 AM CEST – Bloomberg
    Lire:
    —————–
    KFX--DX
    Nous restons:

    long actions US (sous la forme du SPXL -Direxion Daily S&P500 BULL 3x Shares NYSE- que nous avons repris en deux fois vers 89 et 92 mais toujours avec un stop rapproché de précaution remonté vers 86/87), la bourse US étant largement protégée de toute dégradation supplémentaire de la la bourse chinoise. Quant à l’éventuel relèvement du taux directeur de la Fed, il ne serait pas baissier pour les actions mais le serait pour les obligations. D’ailleurs, on voit mal la Fed, dont toute la politique depuis des années a consisté à propulser les actions plus haut, faire quoi que ce soit pour les faire chuter.

    Lire:

    http://www.newsmax.com/Finance/StreetTalk/Goldman-Sachs-China-stock/2015/07/20/id/658059/

    —————–

     

    long matières premières via plusieurs ETF en dollars US qui devraient repartir à la hausse, les matières premières n’ayant principalement baissé que parce que le dollar US montait. C’est essentiellement la hausse du dollar US qui a fait baisser le pétrole brut.

     

    FILES_2015_07_sls2.JPG.axdx

    Lire:

    http://www.marketwatch.com/story/get-ready-to-cash-in-on-the-bottom-for-commodities-2015-07-29?dist=beforebell

    ——————

    L’OPEP ne peut pas continuer encore longtemps sa surproduction à moins de se ruiner:

    http://uk.businessinsider.com/how-much-opecs-decision-to-go-after-market-share-cost-them-2015-7?r=US&IR=T

    La situation financière de la Russie s’aggrave à nouveau et, si les prix du pétrole et du gaz ne remontent pas rapidement, il est probable qu’elle devra elle-aussi vendre de l’or (en sous-mains) ou ses devises fortes:

    https://fr.finance.yahoo.com/actualites/russie-rouble-rechute-complique-normalisation-mon%C3%A9taire-153523252–finance.html

    http://www.bloombergview.com/articles/2015-07-29/russia-can-t-help-being-a-gold-bug

    La Turquie avec l’accord des USA et de l’OTAN a commencé la liquidation des Kurdes (encore une trahison occidentale), ce qui promet de mettre le Moyen-Orient à feu et à sang:

    http://www.bloomberg.com/news/articles/2015-07-28/turkey-s-erdogan-demands-prosecution-of-kurdish-politicians

    http://uk.businessinsider.com/links-between-turkey-and-isis-are-now-undeniable-2015-7

    https://fr.news.yahoo.com/erdogan-turquie-ne-reculera-devant-terrorisme-lei-pkk-085813629.html

    http://www.causeur.fr/erdogan-turquie-syrie-etat-islamique-33981.html

    http://www.bloomberg.com/news/articles/2015-07-29/u-s-preparing-to-push-back-against-iran-s-malign-influence-

    http://www.zerohedge.com/news/2015-07-28/end-draws-near-syrias-assad-putins-patience-wears-thin

    copper

    cr oil

    Nous restons sans aucune position sur les métaux précieux (or, argent-métal, platine, palladium) dans lesquels nous n’avions pas grande confiance mais dorénavant plus aucune, compte tenu des désastres auxquels aboutissent les manipulations chinoises et de l’absence de correction du ratio or/argent-métal. A noter par ailleurs que le plus haut des métaux précieux a coïncidé en 2011 avec le plus haut du franc suisse (le « baromètre de la peur ») contre la plupart des monnaies, lequel franc suisse est dorénavant empêché de monter par la BNS, ce qui bloque les métaux dans leur éventuelle reprise.

    « Why would China manipulate gold prices? The answer is easy. To buy more gold at lower prices. If the country wants to increase the share of gold on its foreign exchange reserves to a level comparable to that of the Western countries, it will need to add thousands and thousands of tonnes. The current amount of 1,658 tonnes gold equals to 1.6% of total Chinese foreign exchange reserves (table below). To grow it to the Indian level of 6%, China needs to add 4,560 tonnes gold. To increase it to the Russian level of 13.4%, China needs to add 12,228 tonnes gold. And to get to the ECB level, the country needs to increase its current official gold reserves by 25,803 tonnes. Just for comparison, the World Gold Council estimates that there were 183,600 tonnes of gold in existence above ground. The 2014 global gold production was only 2,860 tonnes. If China really wants to increase the share of gold on its foreign exchange reserves substantially, it needs to acquire huge amounts of gold at as low prices as possible. »

    Lire:

    http://seekingalpha.com/article/3353795-has-china-manipulated-the-gold-market

    ——————

     

    http://www.kitco.com/news/2015-07-24/Despite-Lower-Prices-Gold-Still-Not-Cheap-Enough-Deutsche-Bank.html

    http://www.bloomberg.com/news/articles/2015-07-28/gold-out-of-style-like-bell-bottom-trousers-signals-lower-prices

    http://www.marketwatch.com/story/investors-need-to-consider-that-gold-may-fall-to-350-an-ounce-2015-07-29

    Il est probable que les USA et le FMI refuseront (avec raison) en automne 2015 à la Chine l’entrée de son yuan dans la composition des DTS du FMI, compte tenu de sa gestion calamiteuse de ses marchés financiers, surtout si elle recommençait à dévaluer sa monnaie. Et ce seraient le dollar US et l’euro qui en sortiraient renforcés. Avant de donner au yuan le statut de « monnaie de réserve internationale », il faut obtenir du gouvernement chinois qu’il cesse de manipuler l’or et qu’il rétablisse la liberté de transaction sur son marché boursier parce qu’un tel statut est incompatible avec les pratiques de « république bananière » auxquelles il se livre (sans compter les violations des droits élémentaires de ses ressortissants qu’il bafoue à grande échelle). Le « capitalisme rouge » est bien mal en point! Dommage, parce que l’attribution au yuan du statut précité aurait permis un rééquilibrage du SMI vers l’Asie.

    Au stade actuel, les autorités chinoises paniquent et fuite des capitaux hors de Chine s’accélère… A moins de rétablir un strict contrôle des changes, qui serait incompatible avec le projet d’internationalisation et de libre convertibilité du yuan en d’autres monnaies, la perte de confiance dans le yuan devrait s’aggraver!

    http://www.bloomberg.com/news/articles/2015-07-29/china-s-currency-policy-sinks-into-disarray-amid-rout-in-stocks

    http://www.breitbart.com/national-security/2015/07/01/china-stocks-in-bear-market-as-capital-flight-accelerates/

    http://www.bloombergview.com/quicktake/china-yuan-controls

    ————

    http://www.zerohedge.com/news/2015-07-28/chinese-stocks-open-flat-blame-shifts-hong-kong-and-contagion-spreads-across-asian-e

    http://davidstockmanscontracorner.com/chinas-market-intervention-folly/

    Important:

    http://www.atlantico.fr/decryptage/qui-se-cache-vraiment-derriere-nouveau-krach-bourse-chinoise-antoine-brunet-2256456.html

    Nous restons sans aucune position sur les autres marchés d’actions (Europe, Japon, Chine, Émergents), la bourse US sur laquelle nous escomptons une puissant mouvement de hausse lui permettant de casser ses plus hauts de 2015 nous paraissant beaucoup plus prometteuse que les autres. En particulier, en raison des meilleures statistiques économiques aux USA qu’ailleurs et du flux de capitaux en faveur de Wall Street:

    http://www.newsmax.com/Finance/Economy/Durable-Goods-economy-business-investment/2015/07/27/id/659029/

    http://www.newsmax.com/Finance/StreetTalk/grads-percent-stocks-investing/2015/07/24/id/658814/

    Sans aucune position sur les obligations d’Etat ou d’entreprises high yield, de nouvelles accusations étant portés contre les banques pour manipulation des obligations:

    http://www.reuters.com/article/2015/07/24/us-banks-lawsuit-treasury-auctions-idUSKCN0PY02E20150724

    A noter que le prix du diamant s’effondre aussi, les valeurs dites de refuge ne protégeant plus du tout:

    http://uk.businessinsider.com/the-price-of-diamonds-is-collapsing-2015-7

    Le monde change, les investisseurs veulent des résultats que l’on ne peut atteindre rapidement que sur les actions et non pas attendre la fin du monde et que l’or ou le diamant montent enfin, tout en se ruinant entretemps à petit feu! Il n’y a pour le moment pas d’alternative de placement à l’achat du S&P500 américain et de ses dérivés ou ETF comme le SPXL.

    A court comme à long terme le SPXL est très haussier, prochain objectif 110/120 puis, ultérieurement, 150/160:

     

    spxl

    spxl long term

    L’indice Wilshire 5000 qui regroupe le plus grand nombre d’actions US est aussi BULLISH:

    wlsh2

    LIRE NOTRE DERNIER COMMENTAIRE DU 29 JUILLET 2015: QUELQUES INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES SUR NOS ACTIVITÉS.

    ——————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————–

    Avertissement: Les informations, analyses, commentaires et prévisions contenus dans ce site internet n’engagent pas la responsabilité de leurs auteurs, ni celle des entreprises, banques et institutions pour lesquelles ils travaillent directement et/ou avec lesquelles ils collaborent indirectement (ou bien l’ont fait par le passé), n’ont aucun caractère de certitude, sont prodigués à titre gratuit et ne constituent pas de sollicitations pour placer des fonds. Pas plus que la justesse de certaines de leurs prévisions données dans le passé ne saurait permettre d’en conclure que celles qu’ils élaborent aujourd’hui (ou qu’ils feront plus tard) ont une chance de se réaliser.

  • 29Juil

    Quelques informations supplémentaires sur nos activités:

    1/ Gestion de Fortune:

    Nous rappelons que nous gérons les comptes de particuliers et/ou d’entreprises (en fonction d’une stratégie d’investissement individualisée prédéfinie avec chacun d’entre eux) ouverts, ou à ouvrir par notre intermédiaire, auprès de banques en Suisse étant donné notre qualité de Gérant de Fortune enregistré dans ce pays, adhérent à une Organisation de réglementation (OAR) suisse.

    En raison de la difficulté de réaliser des profits sur les marchés financiers, en particulier depuis le début de 2015, année marquée par les chutes brutales successives des obligations d’Etat, puis des actions émergentes et chinoises (actifs qui avaient pourtant bien commencé l’année), plus récemment par la baisse des obligations d’entreprises high-yield et la déroute des métaux précieux, comme par l’évolution latérale des autres marchés d’actions, l’Américain en particulier (sauf des marchés européens et japonais qui ne sont montés qu’à proportion des fortes baisses de l’euro et du yen ramenant leur performance réelle à très peu de choses), le tout dans un contexte de grande volatilité du dollar US et des prix des matières premières, qui ont effacé pour la majorité des investisseurs les gains effectués en 2014 et plus encore; nous nous sommes attelés ces derniers temps à développer un « Professionally Managed Investment Program » (P.M.I.P.) ou Programme d’Investissement Professionnellement Géré.

    Lequel passera de la théorie à la pratique en entrant en application à partir du 1er août 2015, après plusieurs mois de simulations et de mises au point, via la mise en œuvre d’informations que nous recevons de plusieurs économistes et prévisionnistes ultra fiables (et que nous rémunérons pour l’apport de leurs connaissances et savoir-faire acquis de longue date) dont nous assurerons la synthèse des avis avant chaque décision d’investissement pour nos clients en gestion, comme pour le suivi ultérieur des positions prises sur leurs comptes bancaires respectifs.

    Notre P.M.I.P. ayant, lors de ses simulations, identifié la plupart des pièges récents sur les marchés financiers comme les opportunités favorables d’investissement couronnées de succès, avec un taux de réussite très positif (montant des opérations gagnantes très supérieur à celui des opérations perdantes), nous sommes confiants que les travaux approfondis de recherche de la part des économistes et prévisionnistes dont il est l’aboutissement devraient permettre d’en faire un instrument efficace, régulièrement perfectionné, au service de la gestion de nos comptes clients qui s’en trouvera ainsi améliorée dès son application. Tout en réduisant le risque de perte qui sera mieux contrôlé au moyen du placement d’ordres stops systématiques.

    Sans évidemment pouvoir garantir sa complète fiabilité dans un environnement qui reste, en dépit de tous les efforts pour en extraire la rationalité fondamentale sous-jacente, marqué par l’incertitude et la volatilité. Contrairement à ceux qui croient à tort que les fluctuations des marchés financiers sont aléatoires et imprévisibles, il y a tout au contraire une lecture possible de leurs mouvements tant à court terme que cycliques qu’il s’agit d’identifier en se basant sur les flux de capitaux, certaines configurations techniques (analogues aux lois de la physique et des mathématiques) ayant tendance à se reproduire, qu’exploitent avec succès les algorithmes, et bien entendu les politiques (« manipulations » serait plus juste) monétaires des principales banques centrales. Mais c’est le caractère souvent émotionnel et irrationnel des intervenants en général qui demeure difficile à quantifier, dans la mesure où ils ne respectent pas de discipline stricte et se laissent perturber par des évènements extérieurs non essentiels qu’ils devraient pourtant ignorer.

    En tous cas, il est préférable de s’armer d’un Programme de Gestion, intégrant les avis de plusieurs bons professionnels de la prévision (qui n’étant ni des traders ni des gestionnaires ne sont pas influencés par leurs propres égos ou pré-jugements arbitraires), après vérification approfondie de notre part desdits avis avant de les mettre en œuvre, plutôt que de prendre des décisions solitaires et parfois insuffisamment fondées techniquement.

    « Il n’y a pas de vent favorable à celui qui ne sait pas où il va! » (Sénèque).

    Toutes indications au sujet de notre Programme de Gestion peuvent être demandées par mail, à titre purement informatif sans aucun engagement d’entrer en matière, à l’emplacement « Nous contacter » en haut de la présente page, en tapant P.M.I.P. et seront envoyées gratuitement, également par mail, courant août 2015.

    2/ Publication de sites internet:

    En sus de notre site actuel, public et gratuit, sur lequel nous poursuivrons nos commentaires mais avec une régularité très espacée et sous une forme plus simplifiée à partir du 1er octobre 2015, notre nouveau site payant entrant en fonctionnement à cette même date publiera fréquemment (quotidiennement s’y a lieu), sous une forme graphique surtout, avec les commentaires appropriés, les recommandations des professionnels ultra fiables précités sur la plupart des marchés financiers et la synthèse que nous en effectuons dans le cadre de notre P.M.I.P.

    L’accès à ce nouveau site, dont nous communiquerons ultérieurement les coordonnées, coûtera à ses abonnés un forfait de 100 -cent- CHF pour chaque période de quatre mois (avec un tarif préférentiel forfaitaire de 250 -deux cent cinquante- CHF pour les abonnés souscrivant d’emblée pour les premiers 12 mois) pour autant que les uns et les autres nous fassent part de leurs INTENTIONS de souscription (par mail à:   lecontep2004@yahoo.fr  ) AVANT LE 20 AOUT 2015 en indiquant leur intention de souscrire soit pour 4, soit pour 12 mois, leur paiement n’intervenant que lorsqu’ils décideront EFFECTIVEMENT desdites souscriptions et donneront alors les indications concernant leur carte de crédit à débiter ou bien un autre moyen de paiement de leur choix.

    Bien entendu nos clients sous gestion recevront de notre part, sans qu’ils aient besoin de le demander, un accès gratuit illimité sur ledit site.

    Il va sans dire que, ayant nous-mêmes la primeur des recommandations des économistes et prévisionnistes précités que nous mettrons d’abord en place pour nos clients sous gestion, ces derniers ne seront pas désavantagés par la publication ultérieure desdites recommandations aux abonnés de notre site payant, lesquels ne les obtiendront que peu de temps après que nous les ayons d’abord utilisées, comme il se doit, au bénéfice de nos clients sous gestion. Plus il y aura d’abonnés à notre site payant, plus nous pourrons rémunérer et intégrer de nouveaux prévisionnistes fiables à notre P.M.I.P. ce qui bénéficiera aussi à nos clients sous gestion dont l’amélioration du service reste notre priorité et qui ont donc tout à gagner aux développements actuels que nous mettons en œuvre.

    ———————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————-

    Avertissement: Les informations, analyses, commentaires et prévisions contenus dans ce site internet n’engagent pas la responsabilité de leurs auteurs, ni celle des entreprises, banques et institutions pour lesquelles ils travaillent directement et/ou avec lesquelles ils collaborent indirectement (ou bien l’ont fait par le passé), n’ont aucun caractère de certitude, sont prodigués à titre gratuit et ne constituent pas de sollicitations pour placer des fonds. Pas plus que la justesse de certaines de leurs prévisions données dans le passé ne saurait permettre d’en conclure que celles qu’ils élaborent aujourd’hui (ou qu’ils feront plus tard) ont une chance de se réaliser.

  • 26Juil

    La situation actuelle de la plupart des marchés illustre l’échec des politiques ultra-keynésiennes de tentative de relance inflationniste menées par les banques centrales qui auront finalement entretenu la déflation. Déflation dont on devrait pouvoir sortir du fait de la baisse des prix à leurs niveaux d’équilibre avec les données fondamentales des économies et la réalité des relations entre l’offre et la demande. Nous estimons qu’il n’y aura pas de nouvelle récession mondiale mais une reprise globale après l’actuelle stabilisation.

    Qu’il s’agisse de l’euro/dollar US, de l’euro/franc suisse ou de l’indice CRB des prix des matières premières (des céréales -« grains »- en particulier), qui sont d’ailleurs corrélés, leur stabilisation, prélude de leur rebond, est en cours.

    L’euro est reparti à la hausse contre le dollar US, le franc suisse et la plupart des autres monnaies:

    xeu dernier dernier

    eur chf dernier

    Important:

    https://www.tradingfloor.com/posts/jakobsen-is-now-the-time-to-short-the-dollar-5622421

    Les matières premières, en particulier agricoles, ne devraient pas baisser plus.

    Le phénomène de sécheresse El Nino va avoir des effets dramatiques sur la plupart des productions:

    http://www.bloomberg.com/news/features/2015-07-20/monster-el-ni-o-makes-record-hot-year-look-inevitable

    Graphique de Rambus Chartology:

    crb-monthly-candls

    grains dernier

    L’accord sur le nucléaire iranien négocié sur instruction d’Obama par Kerry, dont il doute d’ailleurs lui-même de l’application, a peu de chance d’être avalisé par le Congrès US. Refus qui ferait remonter le pétrole brut, lequel devrait de toutes façons prochainement se redresser tant pour des raisons techniques (le plancher de 42 USD le baril, déjà atteint en mars 2015, inférieur au coût moyen mondial de production entrainant un effet de rappel puissant comme on vient de le voir avec sa reprise temporaire à 62) que géopolitiques (la Turquie préparerait -avec les USA- une attaque de Damas pour liquider ce qui reste du régime syrien de Bachar Al Assad sous couvert de lutte contre EISL-Daesh, tout en frappant les Kurdes irakiens et syriens pour les empêcher de constituer un État indépendant, ce qui ajouterait au chaos régional dans la principale zone de production pétrolière mondiale déjà affectée par l’écrasement du Yémen entrepris par l’Arabie saoudite et ses alliés):

    http://www.zerohedge.com/news/2015-07-21/john-kerry-very-disturbed-iran-vow-defy-american-policies

    http://www.wsj.com/articles/lawmakers-grill-obama-administration-on-iran-nuclear-deal-1437666154

    http://www.marketwatch.com/story/irans-guards-cloud-western-firms-entry-after-nuclear-deal-2015-07-21-221031050?link=MW_home_latest_news

    http://www.bloombergview.com/articles/2015-07-14/house-intelligence-chairman-deal-paves-way-for-iranian-bomb

    http://uk.businessinsider.com/the-iran-deal-still-didnt-deal-with-these-2-huge-issues-2015-7

    http://www.bloombergview.com/articles/2015-07-17/obama-s-unsatisfying-answer-on-iran

    http://www.project-syndicate.org/commentary/iran-nuclear-deal-geopolitical-implications-by-shlomo-avineri-2015-07/french

    Vers une reprise des prix du pétrole brut dont le support à 42 USD le baril a peu de chance de casser:

    http://www.bloomberg.com/news/articles/2015-07-20/oil-guru-who-called-2014-slump-sees-return-to-100-crude-by-2020

    Contrairement aux contre-vérités que répètent en boucle certains commentateurs, la chute des prix du pétrole à été négative tant pour les économies que pour les marchés d’actions:

    http://www.bloomberg.com/news/articles/2015-07-15/cheap-oil-is-bad-for-the-economy-at-least-so-far-

    brent dernier

    Même le marché des actions chinois, qui a été finalement nationalisé par le pouvoir politique ce qui permettra vraisemblablement d’éviter aux spéculateurs chinois de perdre plus, mais n’en fait plus du tout un « marché » sur lequel puissent s’affronter l’offre et la demande libres, donc à éviter absolument par les étrangers, est en reprise.

    http://www.zerohedge.com/news/2015-07-22/chinas-plunge-protection-team-just-became-top-10-holder-8-stocks

    http://www.marketwatch.com/story/the-true-cost-of-chinas-multibillion-dollar-market-intervention-2015-07-23

    Les Chinois, en plus de grandes quantités d’or le 20 juillet 2015, ont vendu des obligations d’Etat US pour financer le buy-out de leur marché d’actions:

    http://uk.businessinsider.com/gold-price-flash-crash-caused-by-five-tonnes-of-chinese-bullion-2015-7

    http://www.zerohedge.com/news/2015-07-21/chinas-record-dumping-us-treasuries-leaves-goldman-speechless

    Commentaire et graphique de Clive Maund: « China update after bounce – bye bye to the Free Market »

    ssec6month220715

    L’or devrait rester sous pression baissière (même s’il peut prochainement s’offrir une « respiration ») tant que le ratio or/argent ne se retournera pas sensiblement,

    gold silver ratio pl pl

    mais aussi du fait de la reprise des marchés d’actions (US surtout), sur lesquels vont les capitaux disponibles, qui, en dépit de leur correction récente tout à fait normale, restent haussiers depuis le 6 juillet 2015:

    Graphique de Rambus Chartology:

    gold-monthly-upteend-channlet

    http://www.marketwatch.com/story/why-gold-is-falling-and-wont-get-up-again-2015-07-20

    La crise de la dette grecque est maintenant passée au second plan pour quelques temps, Tsipras, le pire homme politique grec depuis longtemps, tout au moins celui qui aura coûté le plus cher aux Grecs, ayant capitulé devant les exigences de la Troïka et de Berlin:

    http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/la-minute-d-olivier-delamarche-tsipras-un-politique-sans-testicule-et-sans-cerveau-2007-589793.html

    http://www.reuters.com/article/2015/07/20/us-eurozone-greece-tsipras-special-repor-idUSKCN0PU0RU20150720

    https://fr.news.yahoo.com/dsk-accuse-lallemagne-jouer-un-jeu-mortif%C3%A8re-pour-093036863.html

    http://www.bloombergview.com/articles/2015-07-15/leaving-euro-is-better-than-eternal-greek-crisis

    http://www.atlantico.fr/decryptage/combien-temps-avant-retour-crise-grecque-paris-sont-ouverts-philippe-crevel-2242388.html

    http://www.bloombergview.com/articles/2015-07-17/europe-makes-its-taxpayers-gamble-on-greece

    http://www.zerohedge.com/news/2015-07-21/greece-needs-%E2%82%AC130-billion-debt-haircut-according-citigroup

    L’économie US s’améliore, ce qui plaide pour la hausse des actions US, sur lesquelles nous avons néanmoins très sensiblement réduit nos positions longues -en vendant avec profit du SPXL entre 95 et 96, acheté beaucoup plus bas début juillet 2015- pour être en mesure de les reprendre à meilleur prix en cas de correction additionnelle vers 87 (mais avec un stop rapproché vers 85/86 pour le cas où contre toute attente le plus bas casserait) ou en bien si cassure directe du plus haut vers 97, le marché étant actuellement un marché de trading nécessitant d’être mobile puisque cela fait 6 fois cette année que le même aller-retour se produit dans un trading range assez étroit:

    spxl dernier

    http://www.newsmax.com/Finance/Markets/Morgan-Stanley-stocks-market-economy/2015/07/20/id/658068/

    http://www.marketwatch.com/story/how-stock-buybacks-have-become-wall-streets-new-drug-2015-07-17?dist=afterbell

    http://www.marketwatch.com/story/why-the-us-has-a-long-term-edge-over-china-2015-07-22

    Amélioration des statistiques US:

    http://www.zerohedge.com/news/2015-07-23/initial-jobless-claims-plunges-lowest-level-42-years

    http://www.zerohedge.com/news/2015-07-22/existing-home-prices-hit-record-sales-soar-8-year-high

    La croissance des dépenses de consommation aux USA, tant en valeur absolue qu’en relation avec le PIB, continue sa progression, ce qui contredit les thèses de ceux qui croient à un retour de la récession aux USA :

    MW-DQ372_consum_20150719221006_ZHToute baisse -de plus en plus probable- du dollar US (la prochaine hausse du taux directeur de la Federal Reserve étant déjà escomptée), dont la sur-évaluation pénalise la croissance US, lui serait favorable, donc à la hausse des actions de ce pays aussi:

    http://www.newsmax.com/Finance/StreetTalk/dollar-gdp-economy-fed/2015/07/17/id/657621/

    http://www.newsmax.com/Finance/StreetTalk/GDP-growth-Kellner-economy/2015/07/22/id/658454/

    usd index pl pl

    D’autant que les obligations d’entreprises high-yield chutant, l’argent doit aller ailleurs que sur les marchés obligataires:

    high dernier

    Cette semaine, un niveau record de capitaux depuis la chute des obligations d’Etat allemandes et US est entré dans les actions:

    screen shot 2015-07-24 at 14.20.15

    L’argument principal plaidant pour la hausse des actions US pendant la deuxième partie de 2015, indépendamment de la correction du dollar US à la baisse et de la forte progression des bénéfices des sociétés internet, communications et informatique, qui dynamisent l’ensemble du marché,

    http://www.atlantico.fr/pepites/google-apple-facebook-et-amazon-reunis-pesent-1-650-milliards-dollars-en-bourse-2253587.html

    internet

    réside dans son analogie de comportement avec l’année 1904, la seule année pendant laquelle le S&P500 a produit 0% gain sur deux trimestres consécutifs avant d’exploser à la hausse de 43% les deux trimestres suivants, ainsi que l’a remarqué Tom Lee, le dirigeant de Fundstrat (bon prévisionniste US), qui persiste dans son idée d’un S&P500 à 2325 avant la fin de l’année 2015:

    Important lire:

    http://uk.businessinsider.com/stocks-just-did-something-they-havent-done-since-1904-2015-7?r=US&IR=T

    cotd-tom-lee-stocks-1904

    Double cliquer sur le graphique ci-dessus pour l’agrandir.

    Ce qui serait conforme aux projections techniques de Hank Pruden basées sur la méthode de trading de Wyckoff:

    14377163803422087907829

    http://www.marketwatch.com/story/investors-dont-trust-the-stock-market-rally-which-is-why-you-should-2015-07-20?mod=MW_story_recommended_default&Link=obnetwork

    ——————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————–

    Avertissement: Les informations, analyses, commentaires et prévisions contenus dans ce site internet n’engagent pas la responsabilité de leurs auteurs, ni celle des entreprises, banques et institutions pour lesquelles ils travaillent directement et/ou avec lesquelles ils collaborent indirectement (ou bien l’ont fait par le passé), n’ont aucun caractère de certitude, sont prodigués à titre gratuit et ne constituent pas de sollicitations pour placer des fonds. Pas plus que la justesse de certaines de leurs prévisions données dans le passé ne saurait permettre d’en conclure que celles qu’ils élaborent aujourd’hui (ou qu’ils feront plus tard) ont une chance de se réaliser.

  • 21Juil

    Beaucoup de commentateurs disent des choses très censées sur la situation géopolitique et économique inquiétante du monde, la fragilité des marchés financiers et du Système monétaire international, la stagnation séculaire, le chômage de masse, l’inégalité croissante des revenus, la répression financière, etc. Mais ils se trompent la plupart du temps quant aux prévisions qu’ils élaborent (ce qui a été bien sûr aussi notre cas, l’erreur est humaine) parce qu’ils ne prennent pas (nous ne prenions pas auparavant non plus) suffisamment en compte la dynamique des flux de capitaux dans le Système-Monde interconnecté actuel, impulsée et dirigée par quelques banques centrales monopolistiques dominantes créatrices de liquidités abondantes n’entrant pas dans l’économie réelle (trappe à liquidités, faiblesse de la vitesse de circulation de la monnaie et du multiplicateur de crédit) donc allant sur les actifs financiers, qui détermine plus que toute autre considération les tendances desdits marchés.

    Ainsi, l’or, valeur tangible, aurait sans doute dû mieux tenir en face de monnaies de papier basées sur le néant. Cela n’a pas été le cas parce que le flux de capitaux, dans un contexte mondial déflationniste, va sur lesdites monnaies (en particulier le dollar US) et abandonne ce métal. Voilà la raison pour laquelle nous n’en avons plus acheté depuis des mois et que nous n’en achèterons pas avant longtemps. D’autant que l’Empire du Milieu n’a aucune intention, ni moyen, d’instaurer la convertibilité du yuan en or:

    http://dailyreckoning.com/why-most-gold-bugs-and-bloggers-are-dead-wrong-about-chinas-gold/

    Les actions n’auraient sans doute pas dû monter à leurs niveaux actuels mais quand les obligations n’offrent plus de rendement, en raison des taux d’intérêt très faibles, zéro voire négatifs, ni de sécurité, en raison du sur-endettement massif de la plupart des Etats en faillite virtuelle, et que les valeurs tangibles plongent, l’argent doit bien aller quelque part.

    There is no alternative…

    http://www.newsmax.com/Finance/StreetTalk/stocks-tina-alernative-investments/2015/07/16/id/657578/

    http://www.marketwatch.com/story/dow-20k-is-still-in-play-says-wharton-bull-2015-07-14

    http://www.newsmax.com/Finance/StreetTalk/wall-street-week-newsmax-tv-omega-einhorn/2015/07/19/id/657892/

    D’autant que les dividendes payés sur les actions renforcent l’attrait du gain possible en capital qu’elles peuvent permettre, quand l’or ne rapporte rien et en plus coûte à détenir. Et que les rachats de leurs propres actions par les très grandes entreprises occidentales fournissent à ces marchés d’actions un support permanent. Il n’y a qu’en Chine et dans d’autres pays peu familiers des mécanismes du capitalisme actuel que les marchés sont vraiment risqués puisque tout un tas de petits spéculateurs s’enfuient comme une volée de moineaux à la moindre alerte. D’ailleurs, ce sont les Chinois qui viennent de casser le prix de l’or le 20 juillet 2015 en en liquidant de grandes quantités pour payer leurs pertes boursières…

    http://uk.reuters.com/article/2015/07/20/markets-precious-idUKL3N1002DI20150720

    Les actions minières baissent plus encore que l’or…

    http://uk.businessinsider.com/london-gold-miners-stocks-killed-by-the-chinese-gold-dump-2015-7

    http://www.zerohedge.com/news/2015-07-19/gold-precious-metals-flash-crash-following-27-billion-notional-dump

    http://www.zerohedge.com/news/2015-07-20/gold-dumped-after-close-back-below-1100

    De nombreux sites d’information et analystes cultivant le catastrophisme vous ont (et nous ont) fait perdre de l’argent. Il faut cesser d’écouter ces dinosaures de la finance qui ne cultivent le sensationnalisme que pour attirer les gogos et vendre leur mauvaise soupe. Non le dollar US, pas plus que l’euro d’ailleurs (en dépit du chaos politico-institutionnel de l’UE et de la zone euro qui les condamnent un jour à l’éclatement, ce qui serait la meilleure solution pour en finir avec leur récession/déflation austéritaires), ne vont s’effondrer. Non le krach des actions US et allemandes n’est pas pour demain, pour autant qu’il soit pour après demain. Non la fin du monde n’est pas arrivée et les petits hommes verts venus d’une planète lointaine ne vont pas nous envahir. Non, il ne faut pas changer tout son cash en or ou en bitcoin. Non, il ne faut pas aller vivre sur une ile déserte pour se protéger de l’agression islamiste ou des déstabilisations (chômage de masse, insécurité, etc.) que l’émigration massive véhicule… Il faut quand même revenir à la raison!!!

    La clef de l’euro/dollar US:

    http://www.bloomberg.com/news/articles/2015-07-17/confused-by-the-euro-then-watch-german-bond-market-for-clarity

    D’ailleurs l’euro/dollar US a pour le moment tenu les 1,08 (merci la BNS et la Bundesbank), ce qui dans le contexte du chaos grec et européen n’est pas si mal, et il pourrait fortement remonter s’il parvenait à se stabiliser quelques temps au dessus de 1,08:

    euro dol

    Nous sommes actuellement convaincus que les actions US, après une année de consolidation latérale pendant laquelle elles n’ont rien fait, sont à nouveau dans une puissante tendance haussière puisqu’une grande partie de l’argent du monde s’y investit, que les USA restent la puissance économique de loin la plus prospère et technologiquement la plus avancée, au surplus dotée du monopole d’émission du dollar US, la monnaie internationale (qui reste plus forte que toutes les autres), et détenant l’armée la plus puissante donc étant la Nation mieux protégée. Il n’est que de constater les difficultés actuelles de l’Europe, de la Chine, du Japon et de la Russie pour s’en convaincre. Il faudra certes ne pas rester sur cet actif trop longtemps (voire prendre des protections à l’encontre de ses mouvements inévitables de correction intermédiaire) mais, pour le moment, acheter les actions US est vraisemblablement le meilleur moyen de réaliser des profits financiers substantiels.

    Le S&P500 des actions US n’étant monté que de 3,29% du 1er janvier au 17 juillet 2015, elles sont en retard et sous-évaluées par rapport aux autres marchés d’actions:

     

    world-indexes-in-2015

     

    Ce qui ne signifie pas que tous les autres actifs soient destinés à péricliter mais qu’il ne faut les considérer qu’en relation avec -et qu’en complément de- l’investissement en actions US en se demandant lesquels leur hausse peut favoriser. Réponse: indépendamment d’autres marchés d’actions comme les actions allemandes surtout, puisque l’Allemagne domine l’UE et profite seule de l’euro, il n’y a guère que les matières premières industrielles et agricoles (en tous cas pas l’or toujours surévalué dont l’éclipse se poursuivra longtemps) qui sont susceptibles de monter d’ici fin 2015 suite à la hausse des actions US dans la mesure où cette dernière, en favorisant la croissance économique US via l’effet richesse qu’elle induit, stimulera leur demande globale. Nonobstant les problèmes climatiques (El Nino) qui affectent nombre de ces produits agricoles.

    Le grand basculement au détriment de l’or en faveur des actions US depuis août 2011, selon le graphique ci-dessous du 17 juillet 2015 du prévisionniste Rambus Chartology, ne montre pas de signe d’inversion mais tout au contraire une probabilité d’accélération après la consolidation récente dans laquelle l’or et les actions US sont restés depuis le début 2015. Un tel développement pourrait se traduire à terme, selon le même Rambus, par une hausse du DJIA vers 20.500, du S&P500 vers 2350 et par une baisse de l’or vers 700 USD l’once. Cela ne se fera pas sans corrections intermédiaires ni demain, peut être pas pour aller aussi loin, mais mais leurs tendances générales semblent bien établies.

    Ratio Dow Jones des industrielles/or:

    indu-to-gold-44444444444444

    1437225515049549994082

    14374293596121548117128

    ———————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————-

    Avertissement: Les informations, analyses, commentaires et prévisions contenus dans ce site internet n’engagent pas la responsabilité de leurs auteurs, ni celle des entreprises, banques et institutions pour lesquelles ils travaillent directement et/ou avec lesquelles ils collaborent indirectement (ou bien l’ont fait par le passé), n’ont aucun caractère de certitude, sont prodigués à titre gratuit et ne constituent pas de sollicitations pour placer des fonds. Pas plus que la justesse de certaines de leurs prévisions données dans le passé ne saurait permettre d’en conclure que celles qu’ils élaborent aujourd’hui (ou qu’ils feront plus tard) ont une chance de se réaliser.

    ——————————————————————————————————————————————————————————————————————–

« Previous Entries   

Avertissement: Les informations, analyses, commentaires et prévisions contenus dans ce site internet n’engagent pas la responsabilité de leurs auteurs, ni celle des entreprises, banques et institutions pour lesquelles ils travaillent directement et/ou avec lesquelles ils collaborent indirectement (ou bien l’ont fait par le passé), n’ont aucun caractère de certitude, sont prodigués à titre gratuit et ne constituent pas de sollicitations pour placer des fonds. Pas plus que la justesse de certaines de leurs prévisions données dans le passé ne saurait permettre d’en conclure que celles qu’ils élaborent aujourd’hui (ou qu’ils feront plus tard) ont une chance de se réaliser.
Ce site a une double vocation pédagogique et informative mais, à la différence de beaucoup d’autres, il affiche son orientation en faveur du libéralisme authentique tel qu’exprimé par les économistes de l’Ecole autrichienne et libéraux modernes français et, donc, d’un nouveau Système monétaire international basé sur l’étalon-or et/ou la liberté de création monétaire. En rupture totale avec l’actuel SMI, qui n’est qu’anarchique parce que basé sur des monnaies de papier fiduciaires dirigées (« fiat currencies ») sans aucune valeur réelle et parce que manipulé par quelques acteurs dominants (privés ou publics) aux intérêts contradictoires. SMI actuel dont l’implosion est inéluctable pour les raisons précitées.