Liens intéressants

(cliquez sur le texte en face des flèches pour y accéder)

Notre activité de Gérant de Fortune

Programme de Gestion (PMIP)

Certains livres de Pierre Leconte

(cliquez sur image)
Trois Livres

Métaux précieux

Traduire

  • 30Oct

    La Grèce n’est pas en mesure de rembourser en 3 ans les 110 milliards d’euros qu’elle a reçus de la BCE et accessoirement du FMI parce que son commerce extérieur est structurellement en déficit et que ses besoins d’emprunts supplémentaires, pour couvrir son déficit budgétaire qui continue de s’accroitre, doivent être effectués à des taux d’intérêt prohibitifs qui continuent d’augmenter. Idem pour le Portugal , l’Irlande et l’Espagne. Ces pays feront donc défaut ou bien devront restructurer leurs dettes (avec des dégâts comparables), sans compter que l’Italie et la France pourraient être entrainées dans la même spirale, ce qui fera perdre des montants considérables aux banques européennes que la BCE ne pourra pas couvrir et que l’Allemagne ne paiera pas. Il n’y a pas de miracle! La zone euro implosera donc nécessairement et l’euro à ce moment-là baissera fortement et durablement contre toutes les grandes monnaies. Il vaudrait mieux organiser les restructurations, ou bien en finir avec l’euro en retournant aux monnaies nationales, avant que tout cela se produise dans le drame.

    —-
    Très bon article en Français à lire pour comprendre le caractère illégal au regard des traités européens du sauvetage des pays du Club Med qui ne pourra pas s’étendre alors que leur situation empire:
    http://www.pauljorion.com/blog/?p=17553#more-17553

    http://laboussole2012.wordpress.com/2010/10/28/dans-2-ans-nous-serons-dans-une-situation-semblable-a-celle-de-la-grece/

    Les taux d’intérêt sur les dettes souveraines des pays du Club Med montent fortement à nouveau
    Ireland, Greece Debt Woes Reverse Sovereign Default Swaps Rally
    —-
    The Euro Is Sliding And PIIGS CDS Are Blowing Out Again
    —-
    Irish, Spanish Banks Failing to Kick ECB Habit: Euro Credit
    —-
    Le chômage et la hausse des prix reprennent dans l’UE
    Europe Inflation Unexpectedly Accelerated in October

    La Grèce n’applique pas son programme de réduction budgétaire
  • 29Oct

    Quelques mots d’abord sur les manipulations des métaux précieux que la CFTC accuse certaines banques de pratiquer. Si vous voulez que cela cesse et si la CFTC condamne les dites banques, boycottez-les en soldant immédiatement vos comptes chez elles et en cessant toutes opérations par leur intemédiaire! Pour autant que leur culpabilité soit apportée, c’est le seul moyen que vous aurez de cesser de vous faire voler… Faute de quoi. elles recommenceront.

    ——

    Notre objectif de baisse de l’euro/dollar US est au minimum à 1,30. Ce qui implique que le prix de l’or en dollars US, sauf évènement imprévu, devrait rechuter vers 1260/1270  dollars US l’once et que le prix de l’argent-métal en dollars US, sanf évènement imprévu, devrait quant à lui rechuter vers 20,25 dollars US l’once, ce qu’ils valaient le 13 septembre 2010 lorsque l’euro/dollar US valait 1,30. A ces niveaux de 1260/1270 et de 20,25, nous achèterions à nouveau l’or et l’argent-métal (en dollars US) compte tenu de leur potentiel de hausse très élévé à moyen terme résultant de la faiblesse intrinsèque du dollar US à moyen terme. Exprimés en euros et en francs suisses, l’or et l’argent-métal ne risquent pas de baisser vraiment à court terme puisqu’ils ne sont pas encore montés dans ces deux monnaies et qu’ils sont toujours plus ou moins à leurs niveaux de mi-septembre 2010. Donc pas d’inquiètude à avoir pour ceux qui détiennent les métaux précieux en euros et/ou en francs suisses.

    pl991

    pl100

    pl101pl102

  • 28Oct

    La Federal Reserve, à force de manipuler la masse monétaire et les taux d’intérêt US, finira par perdre le contrôle des marchés obligataires US, surtout si elle se lance prochainement dans un second gigantesque Quantitative Easing dont presque tout le monde a compris qu’il aurait nécessairement à terme plus ou moins rapproché un effet très inflationniste, ainsi que le montre la chute en cours des US Treasury Bonds provoquée par la hausse des taux d’intérêt US à long terme qui a commencé. Ce qui (paradoxalement) ferait remonter le dollar US, tout en faisant baisser dans un premier temps presque tous les autres actifs, des actions aux matières premières et aux métaux précieux. Le plus extraordinaire c’est que ladite Federal Reserve agit en fait selon les volontés des primary dealers et des banques avides de toujours plus de cash pour spéculer… Bernanke lui-même et le conseil de la Fed s’étant placés aux ordres de Goldman Sachs et consorts. Le sursaut de la CFTC, pour poursuivre les banques (comme HSBC et J.P.Morgan) qu’elle accuse de manipuler les marchés des métaux précieux à la baisse depuis des années, en particulier l’argent-métal, contraste heureusement avec les pratiques de la Fed enlisée jusqu’au cou dans le dirigisme monétaire. Il n’y a qu’une façon d’en finir avec toutes ces patiques, c’est de restaurer l’étalon-or, ce qui empêcherait les banques centrales de poursuivre leurs politiques monétaires dites discrétionnaires qui se résument en fait à donner à quelques incompétents ou corrompus le contrôle de notre pouvoir d’achat et de notre prospérité économique. Il se pourrait que les électeurs US prochainement signifient à Obama et aux démocrates qu’ils en ont assez de tout cela, en particulier des promesses non tenues d’assainir l’administration de Washington et le secteur bancaire US.

    http://www.zerohedge.com/article/paralyzed-fed-defers-decision-monetary-policy-primary-dealers

    http://www.marketwatch.com/story/qe2-a-ponzi-scheme-says-pimcos-gross-2010-10-27?siteid=rss&rss=1

    —–

    http://noir.bloomberg.com/apps/news?pid=email_en&sid=a5kDxp3fQ6Pw

    http://www.zerohedge.com/article/jpm-hsbc-sued-conspiracy-keep-silver-price-low-reaping-billions-illegal-profits

    —-

    —-
    —-
    Les US Treasury Bonds chutent pendant que les taux d’intérêt US à long terme montent. Ce qui fait repartir le dollar US à la hausse et l’euro contre dollar US comme les autres principales monnaies contre dollar US à la baisse.
    pl93pl95pl96pl97pl98
  • 26Oct

    Tous les marchés financiers sont outrageusement manipulés, tant par certains de leurs acteurs privés dominants que par les pouvoirs publics, au point que le « libre marché », induisant la nécessaire vérité des prix par la confrontation de l’offre et de la demande réelles, est constamment violé. Pas facile dans de telles conditions de faire des prévisions. De telle sorte qu’il y a lieu d’adopter le plus souvent un point de vue « contrarien » par rapport aux opinions de la masse des intervenants qui, la plupart du temps, se trompent parce  qu’ils changent constamment d’avis au gré des manipulations dont les marchés font l’objet. Par exemple, le président de la Bundesbank, membre éminent de la BCE, et le ministre allemand de l’économie reprochent avec raison à la Federal Reserve et au Trésor des USA de manipuler le dollar US (à la baisse) et la plupart des actifs financiers US (à la hausse) par leurs politiques monétaires ultra laxistes en particulier dite de Quantitative Easing c’est-à-dire de monétisation des dettes publiques et privées, alors que la pyramide des dites dettes US devenues impayables est loin d’avoir encore explosé ce qui fera chuter lesdits actifs (et non pas le dollar US) lorsque cela nécessairement finira par se produire. Que n’empêchent-ils pas la BCE dirigée par M. Trichet de continuer un Quantitative Easing du même type aux fins de manipuler les dettes souveraines des pays sur-endettés de la zone euro (pour éviter qu’elles s’écroulent) comme de pousser artificiellement à la hausse un euro non viable puisque tous les gens informés savent bien que lesdits pays feront nécessairement défaut et que la zone euro dans sa configuration actuelle implosera. La réalité c’est que toutes les mesures objectives indiquent que le dollar US est sur-vendu et que l’euro est sur-acheté. Le « marché » des changes le sait et prochainement fera chuter l’euro/dollar US, quelles que soient les « politiques » c’est-à-dire les manipulations US et européenne. Idem pour les indices des marchés d’actions occidentaux, dont les prix sont ridiculement sur-évalués au regard de la réalité des croissances économiques comme des niveaux d’endettement de chacun des pays considérés, par de purs mécanismes de manipulation qui exploseront à la face de leurs auteurs lorsque le vrai retournement à la baisse de l’euro-dollar prochainement se produira, ainsi que le début de correction des marchés des métaux précieux (qui anticipent souvent avec une bonne précision les évolutions ultérieures des autres actifs) le laisse présager. Prudence, prudence… jusqu’au 4 novembre et que le résultat des élections US  comme de la réunion du conseil de la Federal Reserve soient connus.

    http://www.nakedcapitalism.com/2010/10/guest-post-70-of-all-stock-market-trades-are-held-for-an-average-of-11-seconds.html

    http://www.zerohedge.com/article/visualizing-pomo-market-how-fed-added-400-points-sp

    —-

    —-
    —-
    —-
    —–
    —–
    —-
    —-
    Nous recommandons la lecture régulière de l’excellent site d’informations www.zerohedge.com/
    pl91
  • 21Oct

    Les politiques monétaires ultra laxistes des banques centrales occidentales, pour créer l’illusion d’une croissance économique artificielle obtenue par le recours au crédit à tout-va, parce qu’entrainant finalement le sur-endettement et la faillite des ménages, nous ont conduit à la crise. Le traitement de la crise par des plans étatiques dits de relance, désordonnés comme non financés au préalable, a mené au sur-endettement des Etats. La monétisation à outrance des dettes publiques et privées par des banques centrales occidentales impécunieuses, pour maintenir temporairement à flot de nombreuses banques et entreprises non rentables comme les Etats dont l’endettement a dépassé la raison, a mené à leur faillite virtuelle comme à l’effondrement du pouvoir d’achat des monnaies fiduciaires de papier. Toutes ces politiques keynésiennes dirigistes, supposées favorables aux « classes défavorisées », sont en train d’aboutir au démantèlement de l’État-providence par des politiciens n’en ayant pas reçu le mandat (Sarkozy en France) comme au désastre social (explosion du chômage et précarité généralisée) puisqu’il faut bien faire payer aux plus faibles les cadeaux temporaires inutiles faits aux banquiers et aux actionnaires qui, de toutes façons, finiront ruinés quand la réalité économique et monétaire surgira. Sans parler de la pression fiscale démesurée qu’il faudra mettre en place pour payer toutes ces bêtises économiques et monétaires. Voila la triste situation tant des USA que de l’Union européenne, qui n’est pas prête de changer et pourrait même finir par des explosions insurrectionnelles. Oubliez donc l’Occident, qui est en train de se suicider, l’Union européenne en particulier qui en est le maillon le plus faible, et tournez vous vers les pays émergents: vendez les actions et obligations US et européennes et achetez les chinoises et sud-américaines, les pays là où l’on peut encore entreprendre et faire des profits réels. Oubliez l’euro et toutes les autres monnaies faussement sures parce qu’artificiellement sur-évaluées par la baisse du dollar US, sciemment organisée par les USA dans le but d’asphyxier leurs concurrents commerciaux, et achetez le dollar US sur-vendu, dont la Chine est en train de prendre le contrôle, jusqu’à ce qu’il soit à nouveau correctement évalué. Puis plus tard achetez à nouveau de l’or (et l’argent-métal) avec vos dollars pour vous protéger contre l’inéluctable destruction généralisée de toutes les monnaies de papier par l’hyper-inflation. Tout cela est imparable, seul le « timing » pose problème.

    Lire

    http://blog.turgot.org/index.php?post/Hanke-sep

    —-

    http://blog.turgot.org/index.php?post/Deepak-crise

    —-

    Lire aussi

    http://www.businessinsider.com/is-the-euro-about-to-tank-just-like-it-did-in-1998-except-at-25x-speed-2010-10

    graphique baissier de l’euro/dollar US

    europl

« Previous Entries   

Avertissement: Les informations, analyses, commentaires et prévisions contenus dans ce site internet n’engagent pas la responsabilité de leurs auteurs, ni celle des entreprises, banques et institutions pour lesquelles ils travaillent directement et/ou avec lesquelles ils collaborent indirectement (ou bien l’ont fait par le passé), n’ont aucun caractère de certitude, sont prodigués à titre gratuit et ne constituent pas de sollicitations pour placer des fonds. Pas plus que la justesse de certaines de leurs prévisions données dans le passé ne saurait permettre d’en conclure que celles qu’ils élaborent aujourd’hui (ou qu’ils feront plus tard) ont une chance de se réaliser.
Ce site a une double vocation pédagogique et informative mais, à la différence de beaucoup d’autres, il affiche son orientation en faveur du libéralisme authentique tel qu’exprimé par les économistes de l’Ecole autrichienne et libéraux modernes français et, donc, d’un nouveau Système monétaire international basé sur l’étalon-or et/ou la liberté de création monétaire. En rupture totale avec l’actuel SMI, qui n’est qu’anarchique parce que basé sur des monnaies de papier fiduciaires dirigées (« fiat currencies ») sans aucune valeur réelle et parce que manipulé par quelques acteurs dominants (privés ou publics) aux intérêts contradictoires. SMI actuel dont l’implosion est inéluctable pour les raisons précitées.