Liens intéressants

(cliquez sur le texte en face des flèches pour y accéder)

Notre activité de Gérant de Fortune

Programme de Gestion (PMIP)

Certains livres de Pierre Leconte

(cliquez sur image)
Trois Livres

Métaux précieux

Traduire

  • 29Juin

    L’échec complet des politiques keynésiennes est encore une fois patent! Les banques centrales et les Etats, qui sont directement responsables de la Grande Crise du XXIe siècle pour avoir pratiqué depuis des années le laxisme monétaire destructeur du pouvoir d’achat et la dépense publique improductive c’est-à-dire le crédit et l’interventionnisme à outrance, n’ont rien trouvé de mieux pour traiter cette Grande Crise que d’accroître au delà de toutes limites la création monétaire ex nihilo à taux zéro, la nationalisation ou la socialisation des pertes des banques, la distribution d’avantages exorbitants à quelques uns, baptisées  politiques monétaires flexibles et politiques économiques de relance. La seule relance qui est intervenue, c’est celle de l’endettement public et du chômage!

    Alors, ou bien l’on organise enfin la purge et l’économie mondiale rentre pour quelques années en croissance zéro voire en récession pour ensuite repartir sur des bases assainies. Et l’on laisse éclater toutes les bulles artificielles des marchés d’actions et d’obligations, tout en permettant à certains Etats d’organiser leur défaut de paiement et à certaines banques leur faillite. Pendant que l’on réforme sérieusement le Système monétaire international par l’adoption de l’étalon-or, le seul mécanisme qui sépare complétement le pouvoir politique et la monnaie tout en empêchant les déséquilibres commerciaux internationaux de se créer. Ou bien l’on accélère la monétisation des dettes publiques et privées et l’on va vers la dépression hyper-inflationniste c’est-à-dire la Grande Crise systémique dont personne ne sait ce qui peut en sortir.

    Plus que jamais, abstenez-vous de détenir des actions ou des obligations d’Etat (même si ces dernières remontent temporairement du fait de la chute des indices boursiers), prenez des positions short sur les actions et achetez l’or simultanément pour vous positionner sur la chute du ratio DJIA ou S+P500/Gold, n’achetez pas de matières premières (la dépression les fera chuter), gardez l’essentiel de votre patrimoine en francs suisses dans une banque privée suisse tout en faisant gérer votre portefeuille par un gérant de fortune indépendant, le meilleur « business model » actuellement accessible.

    Risque majeur de continuation et même d’accélération du laxisme monétaire aux USA:

    —-

    Alors qu’en Europe on résisterait un peu mieux au laxisme monétaire:

    http://globaleconomicanalysis.blogspot.com/2010/06/ecb-shuts-off-liquidity-spanish-banks.html

    L’avantage de l’or étant qu’il s’agit d’une monnaie qui ne peut pas être imprimée par les banquiers centraux

    http://www.minyanville.com/investing/articles/g20-gold-gold-miners-gold-stocks/6/29/2010/id/28968

  • 27Juin

    Si les G7, 8 ou 20 de cette fin de semaine n’apporteront vraisemblablement rien de neuf, en revanche la réforme bancaire qui vient d’être adoptée par le Congrès aux USA, finalement édulcorée des mesures prudentielles radicales que Paul Volcker proposait, pourrait éviter temporairement le krach boursier dans la mesure où elle n’empêchera pas les banques de continuer leurs pratiques spéculatives les plus dangereuses ni leurs manipulations des marchés. Encore une occasion ratée d’assainir le système. Tous les marchés boursiers et financiers sont à la croisée des chemins. Soit le dollar US, l’or, les US Treasury Bonds cassent leurs résistances et poursuivent leur hausse, dans ce cas les indices boursiers cassent leurs supports. Soit le dollar US, l’or, les US Treasury Bonds se stabilisent voire rebaissent, dans ce cas les indices boursiers remontent. Et l’on devra attendre un peu plus tard pour que le krach des actions se réalise, d’autant que la traditionnelle torpeur estivale se manifeste déjà en terme de diminution des volumes. A noter tout de même que le franc suisse contre l’euro et l’or ont atteint leurs plus hauts historiques, ce qui laisse penser que leur tendance haussière est solide et qu’ils n’ont pas terminé de monter. D’où l’intérêt d’en accumuler sur toute correction.

    Lire, étude de la banque Erste sur l’or

    http://c1.libsyn.com/media/18706/erste-2010.pdf?nvb=20100627031737&nva=20100628032737&sid=c8677f049efb32723520275a56f2b2bb&t=097012ad065f54d9e1102

    Voir graphiques

    http://dshort.com/articles/Kimble/100626-spx-resistance.html

    —–

    http://dshort.com/charts/Kimble/TLT-bond-etf-100624.gif

    —–

    http://dshort.com/articles/Kimble/100625-spx-pattern.html

  • 24Juin

    Si les US Treasury Bonds cassent leur résistance à 127, ils pourraient remonter fortement vers leur plus de haut de fin 2009 à 142. Ce qui signifie que les taux d’intérêt US à 30 ans chuteraient en parallèle de 4,06% actuellement vers leur plus bas de 2,5% atteint fin 2009. Ce qui voudrait dire que le marché conclut logiquement (quand on voit la réalité des statistiques) que toute perspective de croissance économique réelle aux USA est à oublier pour longtemps. D’où le retour à la dépression. Ce qui signifierait aussi le krach boursier final des marchés d’actions. La Federal Reserve affolée, entrant dans la dernière phase de sa folie keynésienne, se livrerait alors à la monétisation généralisée des dettes publiques et privées, prélude à la destruction définitive du pouvoir d’achat des monnaies de papier. L’euro d’abord, l’US dollar ensuite, parce que la hausse des US Treasury Bonds aspirerait les capitaux du monde entier vers l’US dollar. D’où la sortie par l’hyper-inflation. En revanche, cela serait finalement positif pour l’or qui entrerait en compétition avec les obligations d’Etat US dont on sait qu’il ne s’agit que d’assignats sans aucune valeur réelle. Puis finirait par les terrasser ainsi que le laisse présager le ratio US Treasury Bonds/Or qui n’en finit pas de chuter…  D’où la prévision qui parait aujourd’hui extrême  mais pourrait se révèler exacte de David Rosenberg (ex chef économiste de Merrill Lynch) d’une évolution du Dow Jones des industrielles et de l’or en US dollars à parité vers 5000…

    —–

    http://www.zerohedge.com/article/rosenberg-pattern-would-suggest-test-5000-dow-same-time-gold-5000-too

    —–

    pl321

    pl33pl34

  • 22Juin

    Le S+P500 n’ayant pas pu casser sa résistance à 1130, tout indique qu’il devrait rechuter vers 1040 puis casser ce support. D’autant que l’euro/US dollar, n’ayant pas pu casser sa résistance vers 1.2450, a repris sa chute qui devrait finalement le conduire (avec des hauts et des bas intermédiaires) vers 1.05 d’ici quelques semaines. Comme le S+P500 et les autres indices boursiers US et européens suivent l’euro/US dollar, on imagine leur potentiel de baisse.

    —-

    http://dshort.com/articles/2010/market-musings-0621.html

    —–

    http://dshort.com/charts/Kimble/SPX-twin-fibs-010621.gif

    —–

    S&P 500 Decline After 50% Recovery Sends Bearish Trading Signal

     http://noir.bloomberg.com/apps/news?pid=email_en&sid=aDHkUiZ16RU4

    pl30

    pl31

  • 21Juin
    L’euro/US dollar ayant vraisemblablement atteint une forte résistance vers 1,2450 devrait maintenant rechuter
    — 
    La rechute de l’euro/US dollar devrait faire repartir les marchés boursiers à la baisse qui viennent eux aussi de buter sur leur résistance
    — 
    Nous reprenons donc ce jour les positions à la baisse sur les indices boursiers, d’autant qu’ils ont sur-réagi sur la nouvelle de l’éventuelle réévaluation du yuan chinois, tout en conservant les positions longues sur l’or.
     

« Previous Entries   

Avertissement: Les informations, analyses, commentaires et prévisions contenus dans ce site internet n’engagent pas la responsabilité de leurs auteurs, ni celle des entreprises, banques et institutions pour lesquelles ils travaillent directement et/ou avec lesquelles ils collaborent indirectement (ou bien l’ont fait par le passé), n’ont aucun caractère de certitude, sont prodigués à titre gratuit et ne constituent pas de sollicitations pour placer des fonds. Pas plus que la justesse de certaines de leurs prévisions données dans le passé ne saurait permettre d’en conclure que celles qu’ils élaborent aujourd’hui (ou qu’ils feront plus tard) ont une chance de se réaliser.
Ce site a une double vocation pédagogique et informative mais, à la différence de beaucoup d’autres, il affiche son orientation en faveur du libéralisme authentique tel qu’exprimé par les économistes de l’Ecole autrichienne et libéraux modernes français et, donc, d’un nouveau Système monétaire international basé sur l’étalon-or et/ou la liberté de création monétaire. En rupture totale avec l’actuel SMI, qui n’est qu’anarchique parce que basé sur des monnaies de papier fiduciaires dirigées (« fiat currencies ») sans aucune valeur réelle et parce que manipulé par quelques acteurs dominants (privés ou publics) aux intérêts contradictoires. SMI actuel dont l’implosion est inéluctable pour les raisons précitées.